Quand on veut se débarrasser de son chien, on dit qu'il a la rage....

Réponse très intéressante de l'ex directrice de la Maison d'accueil spécialisé dans notre quotidien aujourd'hui

Petit rappel pour commencer :

 Les Maisons d'Accueil Spécialisées (MAS) sont des établissements médico-sociaux destinés à accueillir des personnes adultes atteintes d'un handicap intellectuel, moteur ou somatique grave, ou gravement polyhandicapées, qui nécessitent une surveillance médicale et des soins constants.

Les MAS vous proposent trois modalités d'accueil : l'accueil permanent, l’accueil de jour et l'accueil temporaire.

Les MAS assurent l'hébergement et les besoins de la vie quotidienne, l'aide et l'assistance constante nécessaire, les soins médicaux et paramédicaux et les activités occupationnelles, d'éveil, d'épanouissement, d'animation et l'ouverture à la vie sociale et culturelle.

Le financement des MAS est apporté par la Sécurité Sociale. Une participation financière aux frais d'hébergement et d'entretien (forfait journalier) reste cependant à votre charge. Ce forfait peut être pris en charge au titre de la couverture maladie universelle complémentaire. Si vous êtes bénéficiaire de l'allocation pour adulte handicapé (AAH), celle-ci pourra être réduite de 30 % en vous dispensant de l'acquittement de ce forfait.

 

" MAS : LA VERSION DE L’EX-DIRECTRICE"

Sabine Vanhoye réagit à l’article sur le transfert de la Maison d’accueil spécialisée (MAS) de Béthune par l’EPSM de Saint-Venant. « Jean-Pascal Scalone, président de l’Association APDS, dit que la directrice est partie… Je ne suis pas partie , mais les conditions dans lesquelles j’exerçais mes fonctions ont amené à mon licenciement. La médecine du travail précise d’ailleurs danger immédiat pour la santé du salarié . »

Elle s’étonne également quand Jean-Pascal Scalone s’interroge sur « la vocation de l’association à diriger une structure comme la MAS avec les contraintes qui se renforcent et les énormes difficultés à tenir les budgets qui nous sont alloués ». « Il est administrateur depuis plusieurs années et connaissait déjà le contexte (l’établissement étant déficitaire depuis plusieurs années) en se présentant à la présidence en juin 2015.

Même si effectivement les contraintes financières sont de plus en plus présentes, l’établissement a été excédentaire pour le compte administratif 2015. Chacun pourra en déduire ce qu’il veut. »

Comment avoir un compte administratif excédentaire ?  En bloquant toutes les dépenses qui ne sont peut être pas obligatoires, mais qui assurent le développement de cet établissement, un peu au rabais donc... tout ceci avec un financement de la sécurité sociale, étonnant ???

Cette municipalité avait déjà semait une parfaite zizanie avec la régie de quartier au Mont Liébaut, car dirigée ou conseillée par des personnes pas de leur "sensibilité", on recommence avec la MAS...

Veulent tout à leurs bottes ??? Même la santé des personnes ???

 

Retour à l'accueil