Le service public est la patrimoine de ceux qui n'en ont pas



Il est aussi le produit d’une histoire qui lie la France et ses citoyens à leur État, aux collectivités, aux territoires. Quand il recule, la France faiblit. Il est si important pour la qualité de notre vie que
ses évolutions inquiètent, souvent à raison. Il doit continuer à incarner la République bienveillante et humaniste, la force d’une France indépendante et protectrice.

Quelle vision ont les candidats?

MADAME LE PEN dit "Il y a trop de fonctionnaires territoriaux" et menace de représailles juges et policiers qui ne font que leur travail

MONSIEUR FILLON souhaite supprimer 500 000 postes de fonctionnaires et réduire le budget des services publics et de la sécurité sociale de 100 milliards d’euros.

MONSIEUR MACRON souhaite supprimer 120 000 postes de fonctionnaires et réduire le budget des services publics de 60 milliards d’euros

SACRIFIER LES SERVICES PUBLICS C’EST :
moins d’écoles
moins de santé
moins de justice
moins de sécurité pour les habitants

BAISSER LES MOYENS DES COLLECTIVITÉS
LOCALES
c’est aussi moins de solidarité et moins d’investissement d’avenir.

Je ne me résigne à laisser les candidats de la vraie droite et celui qui n'est de nulle part , sauf
du coté des puissances d'argent, continuer à saccager ce que le Front populaire, les
résistants, les militants syndicaux et les vrais femmes et hommes de gauche ont mis des
années à construire.

A cet égard , c'est le programme de Benoit Hamon , légitimé par la primaire, qui est le plus
proche de mes intérêts...C'est vers lui qu'ira mon vote.
Et si certains ministres ou parlementaires, plus préoccupés de leur fauteuil que de l'intérêt
général préfèrent torpiller le candidat issu de leurs rangs, comme ils l'ont déjà fait avec
Ségolène Royal, qu'il sachent que l'histoire ne retiendra rien d'eux...mais que les gens de
gauche sauront leur rappeler que l'on ne les bafoue pas impunément.

Retour à l'accueil