Je crois qu'on va pouvoir en parler tous les jours.

Je viens de recevoir un appel d'une amie qui a été 8 jours chez sa fille,elle sort de la gare et vois nos horreurs.Elle me dit sur le coup:"j'ai pensé qu'il s'agissait de toilettes de chantier", mais  j'ai vite compris.

Et oui les dirigeants de la communauté d'agglomération ,Béthune-Bruay ,Artois Lys Romane semblent mépriser les Béthunois.

Béthune est défigurée ,Béthune est outragée...

Mais quelle bête les a donc piqués...

Comment accepter les 184 caisses qui vont polluer notre image, nos rues, notre tranquillité et ce  n'est pas tout ,il y en derrière des poubelles à verre qui vont nous arriver...

Elles sont affreuses,un vrai déni du bon goût,elles sont placées n'importe ou,avec parfois une grosse perte de visibilité pour les automobilistes...

Mépris pour le patrimoine béthunois,mépris pour les personnes agées,mépris pour les personnes handicapées,mépris pour notre ville tout simplement.

Il parait que c'est Monsieur Scalone,notre adjoint aux travaux finis,qui a négocié avec la communauté d'agglo et qui accepté l'enlaidissement de notre ville.

On sait bien bien qu'il habite Gonnehem et que le charme de nos rues lui passe légèrement au dessus de la tête, mais quand même !!!

A mourir de rire quand on lit son texte sur la solidarité entre voisins dans le magazine d'infos de la ville.

Mais qu'il les prenne donc dans son village nos containers...

Il parait que le maire a été séduit par la puce électronique qui préviendra quand la boite sera pleine,pour lui ça fait un peu SMART-CITY; donc c'est chouette...

Il parait que Monsieur Gibson ne s'en est pas trop occupé, il a bien d'autres choses à penser!!!

Ils nous diront bien entendu que c'est pas de leur faute que le CABBALR

veut faire des économies,c'est ça ou des impôts encore un peu plus lourds (encore plus)...

Inacceptable... Il reste bref,ce qu'il n'ont eu ,ni la force,ni l'envie de dire non et que c'est lamentable.

Non,il n'est pas trop tard,il y aura des recours et pour commencer des recours devant les batiments de France,et puis d'autres ensuite.

Ces boites coutent une fortune, près de un million d'euros,peuvent être transfèrées ailleurs dans l'agglo si certains les trouvent belles...

Pour moi,c'est retour à l'expéditeur qui est la bonne solution.

 

Retour à l'accueil