En 2015 Mme Imbert m’avait demandé si j’accepterais de faire partie d’un groupe de travail autour de la recherche d’une mutuelle pour les Béthunois qui n’en avaient pas. J’avais répondu oui, par sympathie pour Mme Imbert et bien entendu parce il s’agissait de s’occuper des plus démunis d’entre nous.

Le temps a passé, Gibson a eu son accident et les choses n’avançaient pas et puis un beau jour en octobre 2016, réunion publique, la mutuelle Just avait été retenue par la majorité municipale. Sans doute que ma présence ne plaisait pas à tout le monde, je n’avais pas été invité, en définitive, à plancher sur le sujet.

Oh, je n’ai pas la prétention de m’y connaître en tout, simplement j’ai appris à me méfier des pratiques commerciales agressives, vous savez le style : Venez chez nous c’est bien mieux que chez les autres, et bien moins cher, et tellement plus à l’écoute, etc.etc.

Bref, Just a installé une antenne à Béthune, a multiplié les affiches publicitaires en ville, et quand je me suis rendu compte qu’il y avait des panneaux Just tout autour du stade de Lens, quand j’ai vu à la télé Just sur les maillots des Lensois, que j’ai appris que Just sponsorisait également le club de Valenciennes j’ai pensé que si cette mutuelle était la moins chère, elle pouvait l’être encore bien davantage.

Et voilà moins d’un an après on apprend que les tarifs augmentent de 30 à 70% à compter du 1er juillet pour 11000 des 45000 adhérents, les contrats ville ne seraient pas touchés selon le président de Just mais le journal émet quelques réserves.

La ville n’est pas impliquée, elle a simplement choisi cette mutuelle pour permettre à certains d’être couverts.

Mais comme l’a dit le maire à la réunion publique d’octobre, nous sommes caution morale d’un rapport qualité/prix observé. J’ajouterai qu’une une caution morale ça ne coûte pas cher, alors finalement tout va bien, enfin surtout par ceux qui ne sont pas concernés.

Jean-Marc Dendiével.

 

Retour à l'accueil