Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE CH'TI BETHUNOIS

Après le "vrai" travail, le "vrai" socialiste

30 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

 Un cortège de cinq présidents de la République en visite à Béthune

un-cortege-de-cinq-presidents-de-la-repu-52857.jpg

lundi 30.04.2012, 05:01- La Voix du Nord

Le 28 janvier 1988, Jacques Mellick accueille Mitterrand à l'hôtel de ville.

| ON EN A PARLÉ |

L'élu de dimanche prochain allongera-t-il la liste ? Béthune, où ni Jacques Chirac pendant son mandat ni Nicolas Sarkozy ne se sont arrêtés, a reçu cinq visites présidentielles.

PAR CHRISTIAN LARIVIÈRE

 

Bonne question, François Hollande en 4 ans n'a pas mis un pied en mairie de Béthune. D'après nos sources, cela risque bien de durer jusqu'en 2014, à moins que ...

Lire la suite

le "vrai" travail

29 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

vrai-travail.jpg 

 

 




Le « vrai » travail ? celui des 650 accidents mortels, des 4500 mutilés du travail ? Celui des droits violés et des heures supp' impayées ?

Le « vrai » travail ? Celui des maladies professionnelles, amiante, TMS, surdité, cancers, qui augmentent, sont sous-déclarées, sous réparées.

Le « vrai » travail ? 150 000 accidents cardiaques et 100 000 accidents vasculaires par an dont entre 1/3 et 50 % liés au travail...

Le « vrai » travail ? Ce jeune ascensoriste de 26 ans écrasé par l'engin qu'il réparait, à cause de la compétition sauvage entre OTIS et KONE

Le « vrai » travail ? Et les milliers d’ouvriers désamianteurs qu'il laisse en ce moment mourir sans protection par refus d'un moratoire ?

Le « vrai » travail ? Celui des mini-jobs, des stages, des emplois saisonniers atypiques, des 3 X 8, des 4 X 8, des intérims et CDD répétés ?

Le « vrai » travail ? Celui des millions de travailleurs pauvres qui n'arrivent pas à vivre avec leurs salaires ?

Le « vrai » travail ? Celui du milliard d'heures supplémentaires non déclarées, non majorées, non payées attribuées à ceux qui ont un boulot au détriment de ceux qui n'en ont pas ?

Le « vrai » travail ? Celui des femmes qui gagnent 27 % de moins que les hommes ?

Le « vrai » travail ? Celui des jeunes à 25 % au chômage et à 80 % en CDD ?

Le « vrai » travail ? Celui des immigrés, forcés à bosser sans droits et sans papiers par des esclavagistes et marchands de sommeil franchouillards ?

Le « vrai » travail ? Celui des seniors licenciés, 2 sur 3 a partir de 55 ans et qui ne peuvent cotiser que 35 annuités alors que 42 sont exigés dorénavant pour une retraite décente ?

Le « vrai » travail ? Celui des restaurateurs dont 1 sur 4 utilisent des clandestins, non déclarés dans le fond de leur cuisine ?

Le « vrai » travail ? Celui des exploitants agricoles qui tuent des inspecteurs du travail pour pouvoir abuser d'immigrés clandestins ?

Le « vrai » travail ? Celui des beaufs de la CG-PME, des cadres casques oranges de chez Bouygues, des marchands de manœuvre appelés « viande » ?

Le « vrai » travail ? "La vie, la santé, l'amour sont précaires pourquoi le travail ne le serait-il pas?" (Parisot/Sarkozy)

Le « vrai » travail ? contre le droit du travail ? Le pauvre exploité qui sue et se tait, la dinde qui vote pour Noël !

Le « vrai » travail "sans statut" ? "La liberté de penser s'arrête là où commence le Code du travail" selon Mme Parisot et... M Sarkozy

Le « vrai » travail sans syndicat ? Sans syndicat pas de Smic, pas de durée légale, pas de congés payés, pas de sécurité sociale, pas de droit

Le « vrai » travail ? Celui qui ne fait jamais grève, qu'on ne voit jamais manifester, qui n'est pas syndiqué, qui piétine son collègue ?

Le « vrai » travail ? Celui sans délégué du personnel, sans comité d’entreprise, sans CHSCT, sans institution représentative du personnel ?

Le « vrai » travail ? à France Télécom, des dizaines de suicides, faute inexcusable du patron de combat qui licencie, stresse, vole, tue

Le « vrai » travail ? Parlons en ! Stress, risques psychosociaux, harcèlement, suicides, chantage à l'emploi, heures supp' impayées ?

Le « vrai » travail ? Les travaux les plus durs sont les plus mal payés, bâtiment, restauration, nettoyage, transports, entretien, industries

Le « vrai » travail ? Qu'est ce qu'il y connaît ? Dans le bâtiment, 1,1 million bossent surexploités, maltraités, mal payés, accidentés, meurent sans retraite

Le « vrai » travail ? Celui des 900 000 foutus dehors par « rupture conventionnelle » de gré à gré sans motif et sans mesure sociale ?

Le « vrai » travail ? Celui des auto-entrepreneurs, un million en théorie, la moitié en réalité, qui se font exploiter comme faux salariés, à bas prix et sans protection sociale ?

Le « vrai » travail ? celui qui bosse dur pour survivre misérablement ou celui qui exploite dur les autres pour vivre dans des palais dorés ?

Le « vrai » travail ? celui des actionnaires, des rentiers, des riches, des banksters du Fouquet's qui gagnent 600 SMIC par an en dormant ?

Le « vrai » travail ? celui de Maurice Levy patron qui se ramasse 16 millions d’euros d’argent de stocks option de poche pillés sur les richesses produites par les salariés.

Le « vrai » travail ? celui de Molex, de Sea France, de Gandrange et Florange, de Continental, de Lejaby, de Pétroplus, des Fonderies du Poitou, de toutes celles et ceux qui ont du se battre pour
le garder ?

Le « vrai » travail ? Qu'est ce qu'il y connaît ce cul doré de Sarkozy ? N'a jamais passé la serpillière dans une cantine ni poussé un chariot.

Gérard Filoche (inspecteur du travail)

Lire la suite

L'égo qui nous tient...

28 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

 

 

ilove-me.jpg

Cette semaine dans l'avenir de l'Artois, notre "camarade" Henri Tobo

Le Front de gauche veut s'imposer

Le duo du Front de gauche espère la victoire de Hollande le 6 mai et se concentrera sur les législatives où ils espèrent l'emporter.

 

Pour une foi, nous sommes d'accord avec eux et surtout avec lui le Béthunois.
Mais quelle agréable semaine, plus loin dans l'article, Henri dit le "rouge" nous gratifie d'une deuxième remarque.


Le terrain béthunois semble propice à une montée en puissance du Front de gauche. Avec les candidatures de Saint-André, Boys partent en ordre dispersé. « Eux, c'est la lutte des egos ! Nous ne sommes pas dans le même registre, on ne fait pas de politique politicienne »,

 

La aussi pour la deuxième foi, nous somme entièrement d'accord avec lui, étonnant non ???

Le premier, arrivé où il est par des combines avec L'UMP rejeté par la majorité des français, couvé par son père et l'ami de son père pour lui trouver un travail (jeté aussi par cet ami et récupéré par compromissions par Jacques Mellick) mais incapable de passer avec succès un concours de cadre C de la fonction publique.

Le second après une carrière dans l'enseignement, entame une carrière politique (sic...) en passant du Maoïsme au socialisme très à la mode chez les "bobos" à l'époque, premier adjoint, vice président d'Artois com..et conseiller Régional avec le soutien sans faille de Jacques Mellick sans qui il ne serait rien.  

Au passage pour les deux ce n'est et n'était  pas du bénévolat.

Dans les causes de l'ego démesuré, il y aurait une raison, un manque de confiance en soi.

Lire la suite

SCOOP 1 de +

27 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

min-travail.jpg

 

Si vous écoutiez les bonnes fréquences  radio, vous auriez pu apprendre que les directions départementales du travail avaient conseillé aux maires et présidents d’intercommunalité d’embaucher  beaucoup de contrats aidés en cette période de poussée du chômage, au passage dans cette période pré électorale, bouffant tous les crédits réservés jusque la fin de l’année.

Notre intéri…maire toujours aux ordres des ministres UMP, l’a déjà fait en embauchant des contrats de 4 mois.

Avec la droite tout est bon pour aller récupérer des voix.

Une preuve de plus, s’il en fallait encore une  que SSA est de droite et obéit à la droite, ce n’est pas sa communication et ses photos bidons qui vont faire changer d’avis les béthunois…

Lire la suite

Impayable Stéphane

26 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

calimerossa

 

 

Nous le savions bien qu’il allait s’attribuer le bon résultat de François Hollande sur Béthune. Bien évidemment l’homme qui a distribué une fois et demie des tracts sur le marché, n’a jamais ouvert son siège, a oublié les temps forts de la campagne est bien le héros qui va faire gagner les élections à François Hollande à lui tout seul. Il n’hésite pas à le dire d’ailleurs Je me félicite de ce résultat qui concrétise le travail que J’accomplis avec mon équipe.

Petit prétentieux paresseux, va, tu ne mérites même pas ce commentaire.

Le bon résultat à Béthune, François Hollande le doit d’abord à François Hollande, à son talent, à sa force tranquille, à son parcours politique à ses interventions dans les meetings, devant les médias, à son programme. Après bien sur, au parti socialiste qui a, en bon ordre de marche, suivi les consignes nationales, les distributions de tracts un peu partout, le porte à porte, les temps forts. En aucun cas à l’intéri-maire de  notre ville qui cherche à se placer, lui, point, c’est tout. Je ne peux oublier quand même qu’il a tout fait pour poser à côté de lui sur la photo à Boulogne (réussi, bravo) tout fait pour être au 1er rang au meeting de Lille (raté, m…), ça peut bien sur lui apporter quelque chose, il pourra mettre cette photo dans son album de famille, François Hollande ne la mettra pas dans le sien.

 

Yann Amar.

Lire la suite

Enfin !!!

26 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

Enfin une photo qui représente la " vrai" vérité.belle-photo.jpg

Lire la suite

On ne vous dit pas tout..... le retour.

26 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

 roumanof.jpg

Nos lecteurs se posent des questions, sur l'intégrité des élus et le respect des procédures "une gestion saine et propre" :

Le premier nous demande : une voix vaut elle un contrat de 4 mois de travail dans une mairie par exemple ?

Notre réponse est très claire, ils peuvent demander beaucoup plus car la précarité actuelle, la situation de l'emploi et aussi l'EGO de certains pousseront le décideur à tripler au minimum cette durée.

la deuxième question est : Madame de Pompadour va t'elle rembourser ses 7000 € touchés indument, à la ville ?

Le Jugement du TA est implicite, elle doit mais wait and see, nous ne pouvons que faire confiance au service de recouvrement de la trésorerie.

Lire la suite

La cantine UMP

26 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

 

crillon-nuit.jpg

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir la cantine UMP sur :

 http://jacquesmellickps.blogspot.fr/

 

Lire la suite

Aux élus en poste à la ville de Béthune

25 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

mgm-logo.jpg

Depuis un certain temps la situation se dégrade au sein même de la majorité et cela n’est un scoop pour personne. Mais plus grave encore des tensions apparaissent au sein même du personnel et tout le monde s’en moque ! Pire encore sa suffisance se fait mener par le bout du nez par quelques fonctionnaires avide d’intérêt personnel et de méchanceté….. Le chaudron béthunois et en ébullition ! Mais pourquoi les adjoints ne disent rien ne font rien ? J’ai ma petite idée

 

"Je ne veux pas être entouré de béni-oui-oui. Je veux que les gens me disent la vérité - même si ça leur coûte leur job." Samuel Goldwyn, producteur américain et co-fondateur en 1924 de la société qui deviendra la Metro Goldwyn Meyer

 

 

 

La réponse est simple entre sa suffisance qui dit oui à tout et des adjoints qui font les béni-oui-oui tout va bien car la peur de perdre leur indemnité l’emporte sur la raison ! Si vous avez une conscience il faut vous réveiller….

 

La suite au prochain numéro des révélations sont à prévoir….

 

Lire la suite

Éditorial assassin du Monde

25 Avril 2012 , Rédigé par le journaliste

 

Éditorial assassin du Monde après les déclarations de Nicolas Sarkozy sur Marine Le Pen

le-monde.jpg

 

La Une du quotidien "Le Monde", daté du 26 avril 2012.

Après la Une contestée de Libération, l'éditorial du Monde. Dans son édition à paraître cet après-midi, le quotidien de référence accuse Nicolas Sarkozy de "faute politique et morale" après ses déclarations sur le FN, mardi soir à Longjumeau. Le Chef de l'Etat avait considéré Marine Le Pen comme "compatible avec la République" lors d'un aparté avec les journalistes après avoir prononcé un discours aux accents frontistes. "Le président de la République est, par définition, le président de tous les Français (...) Il est donc logique que les candidats à la fonction s'adressent à tous les électeurs, y compris, évidemment, ceux du Front national" écrit le quotidien à sa Une dans un éditorial titré "La fin ne justifie pas tous les moyens."

     

Compréhension et compromission

Puis Le Monde s'attaque violemment aux positions du président sortant, qui "a franchi, depuis deux jours, la frontière entre compréhension et compromission" malgré son engagement à ne pas signer d'accord avec le Front National ce matin sur France Info. "Il a désormais adopté le langage, la rhétorique et, partant, les idées, ou plutôt les obsessions, de Mme Le Pen écrit le quotidien. Ainsi de cette façon d'attiser les peurs de la société française plutôt que de tenter de les apaiser. Ainsi de cette stigmatisation des 'élites', jetées en pâture au 'peuple'. Ainsi de cette dénonciation du 'système', dont on se demande bien ce qu'il est, sinon la République dont il devrait être le garant".

Le quotidien n'hésite pas à parler de "faute politique" car "le cœur du projet lepéniste reste ce qu'il a toujours été : rétrograde, nationaliste et xénophobe." Rappel est donné de la position de son prédécesseur, Jacques Chirac, qui "avait courageusement rappelé que la République française assure l'égalité de tous, 'sans distinction d'origine, de race ou de religion', selon les termes de la Constitution". Le Monde parle aussi de "faute morale" car "l'élection ne légitime pas tous les cynismes."

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>