Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE CH'TI BETHUNOIS

Cette semaine, on bouffe du curé;

30 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

bisounours

 

 

Comme au 19ème ou plutôt sous la troisième république, les  3 vieux ringards sont de sortie  pour défendre la laïcité, . la séparation de l'église et de l'état date de 1905.

Tout ceci apparait comme un combat d'arrière garde, cette séparation est complètement intégré à la société actuelle, même si les religions posent toujours autant de problème de société et d'éducation.

De toute façon les vrais réformes laïques, personne n'a vraiment le courage de les faire;

Mais que ne ferait on pas pour une photo et un article dans le journal ? quoique pendant ce temps la, ils ne sévissent pas ailleurs et ne font pas autre chose...  

Lire la suite

Transfert de la prison (3)

29 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

PRISONS-large570 

« Entre quelques intérêts matériels d'une ville en perdition, sans boussole et sans capitaine, et une réponse urgente en droit d'humanité, je crois que le choix est simple et évident! « 

André Flajolet

 

 

 

 Revenons un peu à nos moutons, l’enfer est pavé de bonnes intentions Monsieur Flajolet et faire un pacte avec le diable ne vous protège pas des influences négatives.

N’oubliez quand même pas votre responsabilité dans cette perdition de la ville de Béthune, vous avez été le « Gourou » de Sa Souplesse Agitée ;

Sans votre parti de poker menteur avec Olivier, il n’y aurait pas de SSA « intéri…maire » ni non plus « dépité ». Le Député serait encore le même, c'est-à-dire vous…(enfin peut être) Sans aucune  trahison comme le prévoyait votre accord ubuesque (pas l'accord les signataires). 

Pendant ce temps la vous vous en mordez les doigts, mais toute la population de Béthune s’en mord les doigts aussi surtout les plus modestes.

Même au niveau national, vous avez toujours soutenu un autre « agité » qui ne brassait que quelques centaines de billets de ses précieux donateurs, vous voyez, la aussi le résultat, de la « presque débâcle » de la France et de l’unité non retrouvable de votre parti…

prison-de-B_thune-_9_.jpg

Lire la suite

Les cyclistes verts se rebiffent

29 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

rond-point-mendes.jpg 

L'aménagement du pont Mendès-France retoqué par les Cheminots et le 8 Ter

Par la rédaction pour Nord Eclair, Publié le 29/11/2012

Le conseil de quartier des Cheminots et du 8 Ter n'avait qu'une question à l'ordre du jour, jeudi dernier, à la Goutte de lait : l'aménagement du pont Mendès-France. Les membres du collectif d'animation ont d'emblée dit « non » à la proposition faite en matière d'amélioration de la sécurité.
« Avez-vous consulté l'Association du droit au vélo (ADAV) avant de faire vos études ? »,
a demandé d'entrée Renaud Silvestri, pas du tout convaincu par les plans proposés à l'assemblée. Ceux-ci concernaient l'amélioration de la sécurité pour traverser le pont Mendès-France, en faisant cohabiter de la meilleure façon qui soit piétons, cyclistes et voitures.
La réponse a été « non ».

Pourquoi ils demanderaient l’avis aux usagers ???

Ont-ils demandé aux chiens si l’eau de la « pissotière » place du beffroi était assez chaude pour leur « papattes » Allez, un café l’addition et c’est reparti, à la prochaine…

 « Vive la démocratie participative »

ssa menteur 1

Lire la suite

Transfert de la prison (2)

28 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

PRISONS-large570

Pour les riverains et l'absence de conditions normales de travail pour le personnel de la prison et des conditions humaines pour les détenus, l'action d'André Flajolet était positive.

Que Taubira, ministre radicale "dite" de gauche  demande une nouvelle étude, les rapports depuis plusieurs années sur les condition de travail, d'environnement de la prison auraient du laisser le projet se dérouler !

L'arrêter parait scandaleux ! L'"espace prison" serait le bienvenue pour densifier la ville de Béthune...A condition d'avoir une vision de Béthune, ce qui n'est vraiment le cas de St André-Honnart. Il suffit de regarder "les crottes" réalisées rue d'Aire, par un promoteur privé, le nombre d'habitants est la condition nécessaire pour la préservation de l'environnement et pour réduire les impôts.

Pourquoi

Parce que les équipements scolaires, écoles colléges,lycées, universités, sportifs et culturels existent (pas de la faute de Sa Souplesse Agile et sa basse cour) et donc limitant les déplacements en voiture. Lorsqu'on est en périphérie de Béthune et la construction de nouveaux équipements dans la campagne suburbaine;

Parce que plus il a d'habitants moins on paye d'impôts locaux.

Mais pour cela il faut être compétent. Elémentaire mon cher Watson...

La suite au prochain épisode...

Lire la suite

Transfert de la prison (1)

28 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

PRISONS-large570.jpg

Une fois encore André Flajolet et Jean Pierre Deruelle ont raison

André Flajolet écrit sur son blog :

LA HIERARCHIE DES VALEURS A BETHUNE

Le député maire de Béthune, interrogé sur le devenir de la maison d'arrêt, explique que maintenant, il est favorable à une rénovation du site pour ne pas perdre d'habitants car cela lui réduirait ses moyens financiers par la baisse de la dotation d'Etat (VDN du jeudi 23.11)

Voilà qui a le mérite d'être clair! La priorité est aux espèces sonnantes et trébuchantes!

Comme ancien député, ma proposition d'un nouveau site se basait sur une triple hiérarchie des valeurs

a)l'urgence d'une réponse humanitaire face à la surpopulation carcérale: trois prisonniers par cellule est une promiscuité inacceptable!

b)l'urgence d'une réponse structurelle aux attentes des personnels qui travaillent dans des conditions difficiles et à qui il est toujours demandé plus!

c)l'urgence d'une prise en compte du "ras le bol" des voisins, sans cesse inquiétés par les parloirs sauvages.

Ces trois urgences trouvaient leur réponse dans le projet de construction qui répond aux exigences européennes, aux exigences du défenseur des droits, à la plus élémentaire morale vis-à-vis des personnes.

A ce jour, je n'ai aucune nouvelle de quelque nature que ce soit

Entre quelques intérêts matériels d'une ville en perdition, sans boussole et sans capitaine, et une réponse urgente en droit d'humanité, je crois que le choix est simple et évident!

André Flajolet

Suite dans un autre épisode

Lire la suite

"Un constat sans concession"

27 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

interdiction de penser
Novembre 2012. BETHUNE, UMP, …. « Panem et circenses ». Toujours d’actualité. Les jeux du cirque continuent. Avec les mêmes recettes. Seul le Colisée est remplacé par les médias. Ouvrons les arènes de ce cirque médiatique. Que le spectacle commence.
A la loterie des jeux - euh non du vote - les adhérents de l’UMP ressemblent à des brebis qui bêlent avant d’être égorgées. Le public s’extasie. Il attend la mort. « Cui bono » se serait exclamé Cicéron. Autrement dit, à qui profite le crime ?
Mais à quoi servent toutes ces clowneries, ces « représentants du peuple » qui viennent faire leur tour de piste, abreuvent les journaux, les radios, … ?  A faire illusion. Qui finit toujours en désillusion. Après l’exaspération.
La chose publique- au sens noble- n’intéresse plus. Penser ne sert plus à rien. Il faut divertir la population. Elle se contente de pain et de jeux. Quoi de mieux pour elle ?  Le loto fait rêver, la politique fait jaser, le chômage pleurer. Le conseil municipal de Béthune est un régal. Enfin, quand il se tient !  « Au théâtre ce soir » parait has-been, ringard. Qui trahira qui ? Qui mentira le mieux ? Qui fera le beau ? Le cocu sera-t-il enfin au courant ? On recherche même désespérément Cerbère, le chien gardant l’entrée des enfers. Cela ferait une bonne émission de télé « Cherche toutou contre bons soins ». Le pitch est déjà tout écrit.
Le pouvoir politique exploite ces tendances à la vie facile et heureuse. Béthune, par exemple, n’est plus qu’une ville d’animations douteuses et couteuses, mais c’est la fête permanente ! S’il était nécessaire de vous en
convaincre, regardez donc l’intégralité des « une » du magazine municipal sur l’année écoulée : « bonnes fêtes », « les jolies colonies de vacances », « Béthune en fêtes » (sic), « concert gratuit », « bienvenue dans la cité de Noël » (« qui enchantera le centre-ville »). Eloquent, non ? Qui s’inquiète et s’élève contre une telle dérive ?  
 
Nous n’avons plus d’élus responsables. Nous avons des illusionnistes qui jouent aux marionnettistes incompétents. Le cinéma permet d’en faire un médiatique, le feuilleton « je ne t’aime plus mais je couche encore » continue, …. Pas la peine d’en ajouter ici. Les mensonges fleurissent tellement que Béthune ville fleurie, moi j’y crois. Les fissures réelles, et ô combien symboliques, du beffroi vont même jusqu’à être passées sous silence. Encore heureux que des fuites venant de la mairie soient arrivées sur la place publique.
 
En regard des illusions relayées par une presse bien souvent complaisante, c’est le vide quasi-sidéral sur les sujets sérieux, majeurs, d’avenir. La litanie serait longue. Les conséquences financières de la défusion avec Verquigneul sont sans cesse repoussées aux calendes grecques, le parking souterrain n’a jamais été sérieusement renégocié, …. Citoyens, dormez. Nous veillons sur vous.
 
Au jeu du mensonge, de la trahison, de la manipulation, le roi incontesté de l’esbroufe reste …… Talleyrand  -même si certains seraient tentés de murmurer ici, à Béthune, Saint André ou Gacquerre. Les imitations contemporaines paraissent bien pâlichonnes, et prêteraient plutôt à sourire. Regardons et écoutons les déclarations des uns et des autres, à Paris, à Béthune, ou ailleurs. Si Napoléon eut cette fameuse injure à l’égard « du diable boiteux »   vous êtes de la merde dans un bas de soie », on peut s’interroger si certains politiques
d’aujourd’hui ne lui ressemblent pas, avec la soie en moins.
Il fut un temps où un homme politique, public avait des principes, de la dignité, des idées, un idéal qui en faisait un être unique, une personnalité réelle avec laquelle on pouvait être ou ne pas être d’accord. Ce temps est révolu. Pas étonnant que la démocratie soit en souffrance. La répudiation des promesses, les trahisons, la corruption, les scandales, quand ce n’est pas du chantage en coulisses … tiennent désormais lieu de faits d’armes, de gloires. 
Un homme politique peut dire n’importe quoi (les exemples foisonnent), et faire n’importe quoi après une élection (les exemples foisonnent là aussi). Etre élu, ce n’est plus être responsable de son action. C’est devenu un chèque en blanc pour faire n’importe quoi. Surtout lorsque les intérêts personnels ou partisans sont sains et saufs. Voilà où se situe désormais l’essentiel ! Le reste n’est qu’illusions et balivernes.
Pourquoi, ici à Béthune, les blogs dits d’opposition sont-ils si consultés, lus ? Pour le sensationnel, l’interdit ? Non. Parce que le nettoyage des cerveaux à base de médias et de slogans – aussi vides qu’inutiles- a ses limites. Mais, comme le poil à gratter, ils sont irritants.
Devra-t-on jusqu’à couper des têtes pour poursuivre davantage le spectacle, éviter les gamineries, les égo, la consanguinité, l’irresponsabilité ? En attendant, les partis populistes (ou extrémistes) se délectent. L’avenir démocratique leur tend les bras, même si manger avec des cuillères en or à la table du diable finit toujours par le vomissement.
 interdiction-2-de-penser.jpg
Lire la suite

le Marquis de Monte et bourg n'en veut plus.

26 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

 

ArcelorMittal en France, combien ?

mital.jpg

 

Le ton monte, entre le gouvernement français et le géant de l'acier. Parce qu'ArcelorMittal refuse de céder l'ensemble du site de Florange - condition posée par un éventuel repreneur - Arnaud Montebourg ne veut plus du groupe en France. Un groupe qui n'a jamais tenu ses engagements, dit-il. Et d'évoquer ouvertement une nationalisation. La famille Mittal se dit très choquée, et rappelle, à toutes fins utiles, que la vente de Florange "mettrait en péril la viabilité du reste des activités d'ArcelorMittal en France, où le groupe emploie 20.000 salariés".

 

20.000 salariés d'ArcelorMittal en France : effectivement, ArcelorMittal n'est pas implanté qu'en Lorraine. Même si c'est là que se situe le berceau de l'activité sidérurugique - 5.000 personnes travaillent pour le groupe dans la région -

130 sont uniquement des (petits) sites de distribution. Les plus gros bassins de personnel sont finalement les sites qui accueillent les hauts fourneaux : Dunkerque, 3.000 salariés, Fos-sur-mer, 2.800 salariés, et Florange, 2.700.

La France s'enorgueillit également d'accueillir le centre mondial de recherche et développement du groupe, à Maizières-lès-Metz, en Moselle, qui emploie 800 personnes.

L'Hexagone regroupe donc 20.000 salariés. C'est 30% des effectifs en Europe, 10% au niveau mondial

 

Nicolas fait quelque chose !!!

 

montebourg

 

 

 

 

 

Lire la suite

Les scissions politiques n'ont jamais profité à leurs instigateurs

26 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

Quoi l’UMP ? Encore ? Non

C’est de notre bonne ville de Béthune dont on vous parle.

Regardez bien cette photo parue dans notre quotidien aujourd’hui

ssaboysog.jpg

 

La scission de plus en plus visible : à droite «l’intéri….maire, dépité» suivi comme son ombre par le « marchand de dessin d’enfant », oui à droite,et toujours derrière,  eux les rassembleurs de la gauche ? Erreur, quoique ???  Ca fait tache quand même Et à gauche notre brave Olivier, toujours 1er adjoint ??? La aussi erreur ??? Quoique

Lire la suite

Un conseil de quartier de la gare électrique...

24 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

 

 

electrique.gif

Même si les membres du collectif d'animation ne sont pas nombreux, dans le quartier de la gare, ils se sont quand même fait entendre lors de leur réunion, mercredi soir accusant la mairie de tous les maux.
On était venu parler travaux, avancement de l'éco-quartier, mais rapidement, Claude Petitpas, Jean-Pierre Aupé et Zbygniew Prosche ont attaqué la mairie : « Vous ne tenez pas vos promesses, vous mentez ». Ces propos étaient surtout destinés à Yvon Bultel, adjoint, qui a eu du mal à se faire entendre.
Pour  fois les "bras cassés" qui nous accusent de dire sans cesse de dires des mensonges, et bien il n'y a pas que nous qui les accusent de menteurs d'affabulateurs des citoyens lambdas aussi !!!v

Sur les impôts, sur le peu de conseils municipaux, donc le manque d'informations municipales. Et sur le parking sauvage de la gare. « On nous a promis de mettre du schiste dans les trous de ce parking, puis on nous a dit que non car le projet de cinéma avance, et puis plus rien », s'est exclamé Claude Petit pas. Henri-Claude Honnart, adjoint, a tenté de prendre le dessus : « Oui, on va vous mettre du schiste ». Cela veut-il dire qu'il n'y a rien de neuf pour le cinéma ? Le scoop du jour :« Une convention va être signée au conseil jeudi 13 décembre(après un vote s'il est favorable). On a trouvé un investisseur », s'est exclamé Yvon Bultel.

electrique-2.jpg


Hervé Briois, responsable des grands projets à la mairie a ensuite passé en revue le projet d'éco-quartier à Testut. Pour l'instant, on ne parle que de la partie gauche en venant par la rue Outrebon, soit les phases 1 et 2. « On a 90 % de la maîtrise du foncier », a-t-il indiqué. Les premiers permis de construire des constructeurs privés et publics vont être déposés en fin d'année. 45 % du programme est attribué, soit 189 logements.
Restera 240 logements pour la phase 2, soit 55 % du programme. Les premières constructions (phase 1) devraient sortir de terre début 2014 pour une livraison en 2015.

Tout le monde a son chemin de croix et les difficultés d'Adévia ne fait pas avancer les chose, surtout que lors du dernier conseil de quartier de la gare, à quelques mots près le même discours.


Un appel a enfin été lancé pour renforcer le collectif d'animation. Sur 12 personnes inscrites, 5 étaient excusés. « C'est le quartier où il y a moins de bénévoles », a indiqué Nathalie Malaquin du service démocratie participative à la ville.

N' y a-t'il pas assez de copains ou de contractuels à la mairie, pour ce quartier, des bénévoles, mais il n'yen a presque plus, ma petite dame  

electrique-3.gif

                                       JEAN-PIERRE GLORIAN

Lire la suite

Visite du marche de Noël par les officiels

24 Novembre 2012 , Rédigé par le journaliste

  noel.jpg

Il y a officiel et officiel... il y en a dont nous pouvons nous passer tout en étant toujours en peine forme, et qui nous manquent pas du tout quand ils sont à la chambre(sic) par exemple ou ailleurs ???

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>