Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE CH'TI BETHUNOIS

Oyé! Oyé!

31 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

Oyé! Oyé! Gentes dames, messires, paysannes, paysans, gueuses et gueux.

111-pole.jpg

 

C'est le moment, la mairie de Béthune recrute, période pré électorale oblige, le clientélisme est de retour.

Tout le monde, pense à essayer de baisser les impôts locaux, de plusieurs manières, voitures, logements en plus, pas de recrutement, sauf Sa Superbe Altesse qui recrute des employés administratifs.

Les élections approchent à grands pas, mais le recrutement de certaines personnes qui mangent à tous les râteliers, enfin essayent, n'est pas systématiquement une bonne chose.

Mais tant mieux pour ceux qui ont du travail, nous leur souhaitons bonne chance et tant pis pour les béthunois en insistant sur le terme béthunois !!

Lire la suite

La presse locale a eu une révélation !!!

31 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

 

commerce

Dans son "bonjour", de ce jour,  elle nous dit qu'un lillois arrivé récemment à Béthune, se promène dans les rues de son nouveau fief.

Il rapporte étonné, sinon meurtri, qu'il trouve qu'il y à beaucoup de commerces à vendre ou à louer ...

Etonnant, non ....

Le journaliste, consciencieusement nous  informe dans son "bonjour" journalier tout étonné de nous faire profiter de ce "flash spécial"

Si ce journaliste avait, comme beaucoup de monde, lu les différents blogs dits d'opposition, il n'en ferait pas tout un fromage, car ces blogs en parlent depuis déjà et malheureusement,  quelques mois, voir quelques années !!!

Un peu de sérieux et de vérité dans la Voix du Nord appelée par certains la "Voix de son Maitre" ne nuerait pas à l'actualité !!!apocalisne now

Lire la suite

le chariot élévateur et Cie ....

30 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

Diminuer les impôts locaux, c’est possible

 

 aygo

 

La pluie tombe et je m’ennuie,  je tapote sur mon ordinateur, un œil sur la rue.

Tiens, un véhicule de la mairie passe. Google, je tape véhicule de fonction dans les municipalités et je tombe sur un article sur le site Anticor.org « Comment contrôler les véhicules de fonction ».

Passionnant, je suis réveillé, je ne m’ennuie plus.

 

Le véhicule de fonction est mis à la disposition de l’agent de façon permanente et exclusive pour l’exercice de sa fonction. 

Donc même en dehors des heures et des jours de service et des besoins de ses différentes missions. Ainsi, l’article 21 de la loi du 28 novembre 1990 précise que « les agents occupant l’un des emplois fonctionnels (…) de directeur des services(DGS) d’une commune de plus de 5 000 habitants (…), ainsi que de directeur général adjoint (DGA) des services d’une commune (…) de plus de 80 000 habitants (…)

 

Ouille, ça coince déjà, chez nous à Béthune, par souci de s’assurer de la fidélité de ses cadres, l’intéri-maire a accordé des véhicules de fonction à son DGS (oui), à son chef de cabinet (peut-être) et à certains chefs de service (non) dont surement des DGA. 7 véhicules en tout, ouh, je sens que le prochain maire va pouvoir faire des économies et même mieux, faire reverser quelques avantages indûment accordés et donc indûment perçus. Pas de délibération, avantages en nature mal calculés, bénéficiaires non prévus, et il faut ajouter. Enfin, s’agissant de ces utilisations éventuelles de véhicules communaux hors des besoins du service, il n’est pas prévu par les textes que la consommation de carburant doive, dans ce cas, être supportée par le budget communal »

Plus loin, on peut lire

508 2

Il est clairement établi que les élus locaux et principalement l’exécutif local n’ont pas le droit de disposer d’un véhicule de fonction attribué de façon permanente et exclusive.

 

Ah là là,  Brice, tu vois, il y a  des économies à faire. On supprime 4 ou 5 postes de DGA, on récupère au moins 5 voitures de fonction, on vend le chariot élévateur transformé en Peugeot 508 et c’est déjà une avancée.

Tipimi                  logo tipimi

Lire la suite

Les promesses de SSA et Cie.(suite et fin...provisoire)

30 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

mensongeo2670430598 1300219681 n

 

Continuons à lire le programme 2008 de nos donneurs de leçon.

 

Ethique (encore et toujours)

 

Les Béthunois ont besoin d’élus qui prennent des engagements clairs sur la conduite de leur mandat (par exemple le non cumul)

 

Si, si,  juré ils ont écrit ça à la veille des élections de mars 2008. Notre SSA avait déjà parlé du non-cumul, fabuleux, Non ?

 gros-menteur

Quant au reste, ils avaient aussi écrit qu’ils prônaient une nouvelle façon de faire de la politique. C’est réussi, jamais nous n’avons vu à Béthune une équipe aussi peu présente dans les manifestations, jamais nous n’avons vu aussi peu d’élus tenir des bureaux de vote, jamais nous n’avons vu une équipe qui travaillait aussi peu.

 

Services publics de proximité

 

Nous nous engageons à ce que les employés municipaux ne travaillent plus sous la menace. Ils seront au service de tous et non serviteur d’un seul.

 

Est-ce la peine de développer le sujet, est-ce la peine de rappeler les interventions tonitruantes du Shérif ou celles de Brice.

Jamais la ville n’a connu autant de déprimes dans ses services, jamais la peur n’a été aussi grande. Ils ont tellement de chefs élus ou non qu’à force d’ordres et de contre ordres ils sont totalement démotivés. Ils auraient peut-être envie de se sentir en confiance, mais par exemple on leur refuse le droit de consulter les blogs de l’opposition et le notre en particulier.

Bien entendu les chouchoutes et chouchous cartés au PRG sont elles et eux heureux.

 casseroles trainer

Environnement et cadre de vie.

 

Tout sera mis en œuvre pour que Béthune soit plus propre, plus belle, plus verte, plus fleurie, plus accueillante

 

Raté

fleur 

 

Et puis non, je craque, 15 pages de promesses, de verbiage, de faux intellectualisme, fatigant, usant, tellement loin de nos réalités quotidiennes.

Et bien non ils n’ont pas redynamisé le commerce, ni réussi le management du centre-ville, ni recréé le maillage commercial et artisanal à la Rotonde II, ni rétabli la police de proximité, ni régulé le prix de l’eau, ni élargi les trottoirs, ni créé l’Office Municipal des sports, ni réussi « le refus d’une culture élitiste ! », ni créé de lieux de mémoire ! ni créé des comités de quartier jeunes, ni réussi leur réflexion sur les retombées du Louvre Lens, ni réalisé leur « bus de touristes », ni permis au public présent aux conseils municipaux de poser des questions, ni  retransmis en direct les débats de ces conseils sur le site internet de la ville ni……..ni………….ni………..ni etc. etc.

Ni réussi à faire payer à Verquigneul sa dette mais curieusement, ça, ce n’était pas dans le programme.

 

 

Ah si, ils avaient fait des belles phrases bien loin des préoccupations concrètes des Béthunois et ils continuent.

 

titanic-sink-2

Lire la suite

Les 6 rondelles ne font pas la pluie ou le beau temps.

30 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

hirondelles-1.JPG

Béthune: des hirondelles bloquent la démolition de trois immeubles dans le quartier du Mont-Liébaut

Par  CHRISTIAN LARIVIÈRE

La rénovation urbaine est en panne au Mont-Liébaut. Pas-de-Calais Habitat a relogé depuis longtemps les familles qui vivaient dans trois HLM vouées à la démolition pour y reconstruire des immeubles neufs. Le bailleur social vient de découvrir d’encombrants locataires auxquels il n’avait pas pensé: des hirondelles.

D’après les informations, recueillies par notre enquête, c’est Artois com., cédant aux lobbyistes écolos, protection de la nature et SPA  associés,  a mis en demeure Pas de Calais Habitat de retarder ce chantier, pour protéger les petits encore incapables de voler, mais aussi de leur trouver un habitat dans la future construction, sans précision sur le cout supplémentaire et sans savoir qui va payer le loyer des futurs nids ???

Nous rappelons quand même à nos lecteurs que l’hirondelle, n’est absolument pas un oiseau en voie de disparition, et nous en profitons aussi pour rappeler qu’elles font pas mal de saleté sur toutes les façades de France et de Navarre.

Nous connaissions la trêve hivernale maintenant nous allons avoir la trêve « hirondellale ».

En dehors de cette trêve va-t-on envoyer les forces de l’ordre et autres CRS pour expulsion des nids pour non paiement de loyers ??

L’intelligence a vraiment ses limites mais la connerie n’en a vraiment pas…

 

L-hirondelle-ne-fera-pas-le.jpg 

 

Lire la suite

Attention danger !!!

28 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

 

avenirpub-copie-1

Nous allons nous distinguer de nos confrères et amis "générationbéthune" et "aimerbéthune"

Nous on s'en tape du montage financier de la SCI qui reprend l'époque pour faire une brasserie.

On s'en tape de savoir que dans la SCI, il y a un actionnaire qui est directeur à la mairie, on ne veut même pas savoir de ou vient ce fric ??? quoique ???

Mais en bas du boulevard il y avait un feu tricolore, en ce moment il est clignotant (ça arrange beaucoup de monde), et bien ce feux on ne voit pas avec l'échafaudage et les panneaux en bois !!!

Est ce que le code de la route autorise cela, il y a      certainement un arrêté du maire, ou s'il y en a pas, il y en aura surement un antidaté ???

Mais pour nos lecteurs:

 

Attention danger !!!

accident-carerefou.jpg 

Et qui sera responsable ???

Lire la suite

L'effet du jardin à la verquinoise à la française, on ne sait plus...

28 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

vide-1.jpg

 

Une fois de plus le grand flop de l'été en photo, c'est plus parlant.

Le coup de bol il fait beau et les terrasses des cafés sont pleines de gens au ralenti certes mais qui consomment !!

Mais le sabordage des aménagements de la Mairie, rien le vide absolu, le néant personne même les chiens fuient cette espace sans âme, sans vie.

ou est le désir de faire refaire vivre les commerces de la ville(hors café) pendant que les enfants s'amusent dans le sable ou se rafraichissent dans les plans d'eau sous les palmiers!

vide.jpg

Ce n'est pas un problème de surveillance, il y assez de personnel PRG en mairie qui ne glandent rien.., ce n'est pas un problème d'hygiène, les plages naturelles de nos côtes, ne sont pas stérilisées.

C'est un problème d'envie , de snobisme de nombrilisme, de j'en foutisme, rien à foutre des béthunois et béthunoises, encore moins des classes un peu défavorisées...

Lire la suite

Dans la série les promesses ne concernent que ceux qui y croient.

28 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

  L'effet Louvre-Lens tarde à se faire sentir 

 

On l'avait annoncé à grands coups de renforts publicitaires, le Louvre-Lens ouvrait ses portes le 4 décembre dernier. Un musée, qui, par sa taille et son ambition, devait permettre aux commerçants des villes des alentours de profiter de l'effet Louvre-Lens.

louvre-copie-1.jpg 


Sept mois après l'arrivée du Louvre à Lens, et malgré la barre franchie des 600 000 visiteurs du musée lensois, les commerçants béthunois tirent toujours la langue. Il semble déjà lointain le temps des espoirs d'un commerce retrouvant de sa splendeur grâce à ce que les spécialistes aiment à appeler l'effet Louvre-Lens. « Rien du tout ! » « Pas grand-chose. » «  Peut-être un peu plus de clients anglais ou belges, mais est-ce vraiment grâce au Louvre-Lens ? » Les commerçants HCR (hôtel, café, restaurant) du centre-ville n'ont guère vu de ruée vers leur établissement depuis ce fameux 4 décembre, jour de l'ouverture du Louvre à Lens. « On les attend toujours ces visiteurs du Louvre qui devaient venir jusqu'à Béthune ».

 

 

L'effet Béthune Capitale "interplanétaire" de la culture ??? Que dalle ......

Tants que les bourrins actuels seront en place aucune retombées n'est à attendre....

 

Lire la suite

Cher José Manuel, tu ne sers à rien.

27 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

sers-rien-590x417.jpg

 

 



Réaction d'un lecteur (sans neurone) plus alcoolo, pas voleurs, pas condamné mais tellement réaliste ...

 


Voilà désormais six ans que je vivote dans les institutions européennes, que je profite comme toi d'une sécurité sociale me couvrant à 85% et dont le financement reste un mystère pour moi lorsque j'observe la retenue qui est pratiquée sur mon salaire. Six années et à aucun moment je n'ai eu la conviction, l'impression, le sentiment de voir ton ombre sur une décision européenne.



Tu me diras, moi aussi je ne sers à rien, je suis interchangeable avec n'importe quel stagiaire qui gratte à ma porte, à la recherche d'un 3e stage pour couronner un double diplôme bac+5 en affaires européennes et call-center. Et tu as raison.

Aucune volonté

Moi je suis conscient que je ne sers à rien. Le matin, je me lève après avoir abandonné l'idée de faire mes pompes et, une fois au travail, après avoir nié l'humanité de ceux qui partagent mon wagon de métro en refusant de mettre mes lunettes, rien dans les dépêches européennes que je lis ne vient me rappeler ton influence.



Alors bien sûr tu inaugures, tu fais des annonces avec enthousiasme – d'ailleurs tu ferais un bon porte-parole de l'ONU annonçant un massacre mais se félicitant du fait que comme ça, ça nous fait moins de personnes à protéger –, mais pas un seul moment je n'ai senti ta volonté derrière une décision européenne.



Le summum fut probablement atteint lorsque je t'ai vu un jeudi 27 juin pérorer sur la place du Luxembourg devant le Parlement pour un pseudo-festival pour la jeunesse. Tu étais là entouré de clowns qui faisaient des acrobaties, jouaient des percussions et montaient dans une montgolfière, sûrement à sortir quelques mots devant les caméras sur l'importance de la jeunesse pour l'Europe et vice et versa, et tu es repartis avec ton escouade de conseillers qui admirent ton sens de l'arrivisme.


Non seulement tu venais perturber ma bière post-boulot, non seulement la jeunesse était encore une fois assimilée à des jembés et des mecs qui sautent sur des ressorts, mais en plus tu étais fier de toi !

Comme la "gauche de gouvernement" qui n'a gardé de ces deux concepts que le deuxième, j'ai moi aussi été tenté de descendre de mon perchoir, d'enfiler ma marinière et de venir te faire la leçon.

Hollande fait savoir que la France n'a de leçon à recevoir de personne, que la "Commission européenne n'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire". Claude Bartolone dit de toi José Manuel que tu es dépassé. Montebourg, qui retrouve enfin ce sens de l'adversité qu'il a face à un piquet de grève CGT, t'accuse d'être "le carburant du FN". Et je me dis que si ça continue comme ça c'est bientôt Pulvar qui va t'accuser de nous avoir cocufié ces 30 dernières années.

Pourquoi soudainement tant de haine ?

C'est vrai la France n'a de leçon à recevoir de personne en matière de politique économique tant elle s'applique soi-même les recommandations économiques de la Commission sous l'œil de Moscovici. Dans une belle chorégraphie la France joue les vierges effarouchées devant ces recommandations européennes qui constituent pourtant notre programme économique pour les prochaines années et que Hollande a adopté lors du dernier sommet européen.

Alors pourquoi te mettre ça sur le dos ?

Si un ministre t'accuse d'être le carburant du FN, n'est-ce pas pour mieux masquer notre abandon de l'électorat populaire et la déconnexion des élites des partis avec cette frange de la population ?


Toi au moins tu étais maoïste dans ta jeunesse. Après tu as fait comme tous les autres, tu as viré atlantiste. Mais peut-on t'en vouloir ? Ton soutien à la guerre en Irak et ton sommet organisé juste avant aux Açores entre Bush, Blair et Aznar t'ont quand même bien aidé pour l'obtenir ce poste à la Commission.


Certains te prêtent d'ailleurs toujours une destinée atlantiste, à commencer par le plus grand moralisateur que "Libération" ait jamais enfanté, Jean Quatremer, qui te soupçonne de lorgner un poste à l'OTAN ou l'ONU en échange de ton volontarisme pour un accord de libre-échange avec les Etats-Unis.

Sache José Manuel que je ne les écoute pas car je sais bien moi que tu ne sers à rien.


Je sais bien que l'accord transatlantique est une vielle priorité allemande soutenue par les Pays du Nord de l'Europe. Je sais bien moi que tu n'as rien à dire sur les recommandations économiques. À tel point que n'as même pas pu ménager un traitement de faveur à ton propre pays, le Portugal, victime lui aussi du sadisme comptable des officiels des missions de la Troïka.



Je sais bien que tu n'as rien fait pour sauvegarder le budget européen réduit de 10% sous ta houlette et sans que la Commission ne pipe le moindre mot. Comment le pourrait-elle d'ailleurs ? Tu as participé à cette transformation d'une institution autrefois réellement protectrice d'un intérêt européen en une administration avec une culture managériale à l'anglo-saxonne, et qui se fait le relais politique des égoïsmes nationaux.

Le pouvoir européen entre les mains des États

Grâce à toi le pouvoir européen est bien entre les mains des États et rien n'existe pour contrebalancer les visées hégémoniques du plus grand. La preuve : toute la gauche européenne attendait de l'élection de François Hollande qu'elle crée ce contre-pouvoir et maintenant nous en sommes réduits à espérer des élections allemandes une coalition avec les socialistes allemands.



Pourtant, tu sais comme moi qu'il n’y a rien à attendre de ce côté-ci du Rhin tant que les Allemands se croiront les bons pères de famille d’une Europe mauvaise fille.

Se ranger derrière ces thèses c'est accréditer les idées les plus folles : Tapie serait innocent, Jean-Vincent Placé écolo, Alain Minc serait un intellectuel et toi tu aurais renvoyé ton commissaire à la Santé sous la pression des lobbies du tabac.

La réponse à la crise de l'Euro, tu le sais, reste le fait de la Banque centrale européenne dont les Allemands – jamais à court de paradoxes lorsqu'ils sont dominants – saluent le comportement "prussien" de son directeur Mario Draghi. Autre moment clé de l'apaisement des marchés, les multiples règles européennes encadrant les déficits. Ces mesures, tu les as accompagnées et au mieux initiées à la Commission car demandées par les pays du Nord qui se cachent derrière Merkel.

Un second rôle

Car c'est à ça que tu sers. L'Union européenne adopte toute une série de mesures qui restreint la dépense publique, et les chefs de gouvernements qui l'adoptent disent que c'est de ta faute.

L'Union européenne lance des négociations sur un accord transatlantique qui porte en lui le risque de tuer l'agriculture européenne et le gouvernement se focalise avec ton aide sur l'exception culturelle française.



On se gausse ensuite de la grande victoire obtenue pour des films qui donnent des rôles clef à des reconvertis de Canal Plus et en en même temps on avance sur des homologations quasi-automatiques de médicaments et d'aliments américains qui ne sont pas soumis au principe de précaution. Le principe de précaution c’est pourtant une belle exception culturelle européenne qui mériterait d'être défendue elle. Tout comme le respect de la vie privée.



C'est là ta force José Manuel. Tu es sans goût, sans saveur, tu es fado. Tu arrives certes à être plus joyeux que le président du Conseil européen Herman Van Rompuy. Celui-là, même Patrick Sébastien n'arriverait pas à le faire rire. Tu restes toujours plus expressif que Catherine Ashton, la figure de la diplomatie européenne qui est aussi atone que ces services sont inutiles.



Mais lorsque l'on regarde ce brillant exécutif tout est clair : vous n’êtes là que pour ne pas faire d'ombre aux chefs d'États, pour faire passer des décisions qui vous dépassent et démontrer à tous que jouer à Calimero ça peut rapporter gros. Alors pour conclure ma lettre je vais reprendre le dernier philosophe télévisuel français à avoir atteint la profondeur d'une chemise ouverte de BHL : "Tu es comme le H de Hawaï, tu sers à rien".
Jonathan Guéraud-Pinet.

"Moi je suis conscient que je ne sers à rien", et toi Duquenne en es tu conscient que tu ne sers à rien non plus ? Mis à part de te faire un Book pour tes petits enfants.
Duquenne avec Barosso, Duquenne avec Taubira,  etc...on dirait la

Lire la suite

Les rois maudits !!!

27 Juillet 2013 , Rédigé par le journaliste

Les rois du monde !

 rois_maudits_3_800.jpg

 

Merci à Aimer Béthune d’avoir publié cette nouvelle charte signée par SSA, elle nous permet de mieux comprendre les appétits de ces messieurs dames. Alliés ou pas alliés ils feront leur petite sauce entre eux, les PRG d’abord, les autres ensuite. Rien à foutre apparemment des alliés

 

Pas sérieux quand même, quand ils seront battus et que les employés municipaux auront rendu leur carte, ils se réuniront comme avant dans leur cabine téléphonique, c’est vraiment tout ce qu’ils méritent.

 

Le plus rigolo quand même c’est que le PRG béthunois ne devait pas avoir lu cette charte avant le conseil d’Artois Comm. où ils n’ont pas tous  voté de la même manière. Les méchantes langues disent qu’ils (ou elles) ne savent pas tous (ou toutes) lire. (Les élus communautaires ne sont pas forcément visés)

 

 

 Bon, pas d’affolement, SSA ne respecte jamais les chartes qu’il signe (Alliances droite gauche pour les municipales, alliance PRG PS pour les législatives, Programme électoral, charte Anticor) JAMAIS.

 

 

 

 

 ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014

CHARTE DE L’ÉLU(E) PRG

 L’élu(e) PRG se conforme aux statuts du PRG, aux orientations et aux décisions politiques prises par les instances nationales ou prises par le Bureau Fédéral en ce qui concerne les questions départementales

 L’élu(e) PRG adhère au Groupe Radical de Gauche du Conseil Municipal ou du Conseil Intercommunal au sein duquel il siège. Seul le nombre insuffisant d’élu(e)s pour constituer un groupe PRG peut justifier qu’un(e) élu(e) Radical de Gauche adhère à un autre groupe politique.

 

Dans ce cas, il en informe le Bureau Fédéral et justifie les raisons de son adhésion. Le groupe auquel il adhère doit faire référence dans sa dénomination au PRG.

 Le Groupe PRG se réunit avant chaque séance du Conseil Municipal ou du Conseil communautaire pour déterminer les positions des Élu(e)s PRG sur les délibérations présentées. Il est instamment conseillé d’inviter les adhérent(e)s PRG à ces réunions avec voix consultatives. Les décisions du Groupe PRG sont prises à la majorité et les élu(e)s Radicaux de Gauche sont tenu(e)s de s’y conformer.

 

Les différends peuvent être portés devant le Bureau Fédéral.

 Dans la mesure où il reçoit une indemnité au titre de son mandat municipal ou communautaire, l’Élu(e) PRG en reverse 10 % à la Fédération départementale. Aucun accord politique ou motif personnel ne peut justifier le non-versement de cette contribution.

 L’Elu(e) PRG dans son expression publique qu’elle soit orale (prise de parole lors du Conseil, expression dans les média…) ou qu’elle soit écrite (en particulier dans la tribune libre du bulletin municipal ou communautaire…) rappellera son appartenance au PRG.

 La Fédération départementale peut saisir les instances nationales du non-respect par l’élu(e) des dispositions de cette charte.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 > >>