Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE CH'TI BETHUNOIS

Ca commence bien...

31 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

 La liste à peine créée, enfin les 4 têtes de liste et déjà un gros mensonge, immédiatement contre dit par le titre de l'article de presse, et oui les journalistes ne gobent pas tout; Il est faut croire la maladie du 4ème type qu' à SSA: le mensonge est contagieuse à haut point, Daniel boys l'a attrapé, Dubout pour lui, formation professionnelle ou par oublie, HCH dans un autre monde, celui des caves, à l'abris du vrai monde dessus !!!

Donc ce titre ci dessous avec le vrai titre de l'Avenir de l'Artois, Ne pas prendre ses rêves  pour la réalité, de toute façon ça deviendra leurs pire  cauchemar...

 

UNE "UNION DE LA GAUCHE "POUR BÉTHUNE ET LES BÉTHUNOIS

boys-du-bout.png 

 

Lire la suite

Les boyaux rouges solidaires des bonnets rouges

30 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

BONNETS-ROUGES-large570.jpg 

Écotaxe: les bonnets rouges, de la FDSEA et Armor Lux à la droitosphère

Ecotaxe : les premiers bonnets rouges ont été commandés par la FDSEA à Armor lux. | afp

MOBILISATION - Depuis samedi, le bonnet rouge n'est plus seulement le symbole du commandant Cousteau. Les agriculteurs bretons l'ont repris et popularisé pour manifester contre l'écotaxe. Ce couvre-chef est même devenu aujourd'hui devenu la représentation de la colère plus générale contre la détérioration de la situation en Bretagne.

Armor Lux a offert les bonnets à la FDSEA

A l'origine, c'est le syndicat agricole FDSEA qui a voulu remettre au gout du jour une pratique héritée de la monarchie. Le bonnet rouge fait référence à la révolte des paysans bretons en 1675 contre les taxes créées par Louis XIV pour mener sa guerre contre la Hollande. Pour remplir les caisses de l'Etat, le souverain avait eu l'idée de taxer le papier timbré, indispensable pour tous les actes de vente. En avril ce cette année-là, la colère s'est emparée des campagnes bretonnes, entre châteaux brûlés et bureaux de tabac saccagés. A cette époque, les paysans étaient reconnaissables à leurs bonnets qui étaient rouges dans le Finistère, bleus dans d'autres régions. C'est en référence à ce combat que la FDSEA a choisi ce vêtement en signe de ralliement.

Pour les donner à tous leurs adhérents, le syndicat s'est adressé à Armor-Lux, le même industriel qui fabrique la marinière popularisée, il y a un an, par Arnaud Montebourg. "Les Bretons, chefs d'entreprise, comme leurs salariés, sont solidaires contre l'écotaxe. C'est à ce titre que les bonnets ont été offerts gracieusement à la FDSEA. Nous avons vidé nos stocks mais nous allons vite les reconstituer", explique au Télégramme Jean-Guy Le Floc'h, le PDG de la société. Elle espère, comme en 2012, surfer sur la vague.

"Trop d'impôts tue l'impôt" enfin c'est que dit Mosco... notre ministre de l'économie, donc encore une reculade du Breton de service de Matignon, ça va quand même couter 1 milliard aux français, en principe c'est avant l'action qu'il faut la réflexion..

De plus notre clown de service de Montebourg s'est encore bien planté car sa marinière Armor-Lux ça fait plus d'un an qu'il en fait la pub, peut être gratuitement, et Sa Sublime Altérée voudrait faire venir ce Zavatta de la politique  à Béthune, pour les problèmes de Bridgestone ? Rien ne vaut une franche rigolade...

 

 

Et, on vous le donne en mille, c'est le symbole de la lutte contre la HOLLANDE.

 

 

Monsieur Le Floc'h envoyez nous à Béthune quelques milliers de bonnets rouges, car nous aussi nous luttons contre l'impôt !!!

 

bonnet-rouge-1.jpg

Lire la suite

Courrier reçu d'une de nos lectrices.

29 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

vous-avez-un-nouveau-message.jpg

Lettre ouverte à Monsieur Saint André,

Monsieur le Député Maire,         

Je suis une béthunoise qui quitte Béthune dans les prochains mois pour une commune limitrophe.
Je travaille à Béthune et continuerai à faire mes courses à Béthune, mais les taxes foncières et d'habitation 2012 sont trop élevées.

J'ai voté pour vous en 2008 et pour Hollande en 2012, je suis totalement déçue par vous et par Hollande. Je ne voterai plus ni pour vous, ni pour Hollande.

Vous aviez prévu de ne pas augmenter les impôts de Béthune comme Hollande ceux de la France. Gauche, Droite vous êtes tous les mêmes.

Cela fait 5 ans que vous êtes Maire et vous n'avez pas baissé les impôts, au contraire vous les avez augmentés. Vous faites la même chose que Hollande qui met tout sur le dos de Sarkozy, comme vous le faites pour Mellick . Au bout de 5 ans ça ne marche plus que c'est la faute à Mellick comme ça ne marche plus que c'est la faute à Sarkozy après 2 ans de pouvoir de Hollande.

Si c'est comme ça que Hollande gère la France, je plains note pays dans 3 ans  comme je plains vos successeurs et l'état de Béthune l'année prochaine !

Vous nous avez menti. Vous avez embauché ceux et celles de votre liste qui n'ont pas été élu, vous avez embauché vos copains et copines. Il y a trop de personnel administratifs mais ils sont protégés.

J'ai lu un jour dans la Voix du Nord qu'il y avait plus de personnel qu'à Arras et Lens. je lis aujourd'hui dans le même journal que les collectivités ont trop de personnel dans les dépenses de fonctionnement, peut être à Béthune, il y a aussi trop de voitures y compris la votre, superbe Peugeot.

Je voudrai savoir si c'est sur votre argent personnel que vous avez payé les frais de réception à l'occasion du mariage "gay" de la semaine dernière.

Vous faites de la discrimination. pourquoi ne pas faire de réception pour les mariages entre hommes et femmes.

A propos je marie mon fils dans peu de temps...

 

Avec mes sentiments distingués.

 

 

Lire la suite

«La taxe foncière en hausse

29 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

Section PS : «La taxe foncière en hausse de 5,86% depuis 2008»

cop.jpg

À la section Copernic, on est dubitatif quant à l'état de santé dressé par Stéphane Saint-André sur les finances de la ville(voir l'édition du jeudi 24). «Catastrophique en mars et plus maintenant? Ça ne va pas», estime Jean-Marc Dendiével, secrétaire de la section socialiste. «Les emprunts toxiques sont encore là, mais ils ne sont plus si importants?»

Il a «foi» en l'analyse financière de l'exercice 2012 de la direction générale des finances publiques. Mais sur l'endettement, que le maire présente à la baisse (52,8M€ à ce jour contre 64M€ en 2008), un constat simple selon lui: «Rien n'est fait. Forcément, ça coûte moins cher

L'ancien adjoint de Jacques Mellick rappelle au passage que si les emprunts étaient si importants en 2008, «c'est aussi parce que fin 2007, nous étions obligés d'emprunter à la demande du préfet.» Allusion à la défusion de Béthune et Verquigneul, et à une nouvelle municipalité béthunoise «incapable de se faire rembourser cet emprunt de 6 M€

En abordant la fiscalité, la section PS ajoute des précisions sur les chiffres présentés par l'édile (40,65% en 2013 pour la taxe foncière contre 41,96% en 2008). «En 2009, ils ont recréé, sur les feuilles d'imposition, la colonne ''SIVOM'', où le taux est de 2,77%. Or, il faut cumuler les deux.» Un calcul à revoir, donc. «La taxe foncière a augmenté de 5,86% depuis que Stéphane S.-André est arrivé. Et elle est 17% au-dessus de la moyenne nationale

Marie-France Massart, désignée dernièrement par les militants première candidate PS pour les municipales de Béthune (avant la décision nationale en décembre), rappelle que dans tous les cas, «baisser les impôts sera la ligne première du programme» électoral.

Sur le ratio de rigidité, qui se rapporte aux dépenses incompressibles, «le maire parle d'une situation en constance amélioration» (54% contre 67% en 2012). «Or, les salaires représentent déjà plus de 50%. On ne peut pas les baisser. En revanche, il est possible de répartir autrement les emplois.» Allusion aux multiples postes de directeurs généraux adjoints créés et aux «félicitations de la Cour des comptes pour la gestion du personnel pas méritées

La Voix du Nord

Paru le 29/10/2013

Lire la suite

STUPEFIANT : l'explication de texte dans le con..texte

28 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

E-MC2-copie-1.jpg

 

 

 

 

La "Pravda" cite avec emphase le rapport de la DGFIP. Les chiffres donnés sont magnifiques, vraiment très beaux.

Mais alors pourquoi Daniel Boys semblait catastrophé quand, en tant que président de la commission des finances il a présenté le budget 2013. Bon allez, admettons qu’il n’y connaisse pas grand chose en finances et qu’il se soit planté.

Mais alors pourquoi Bultel, adjoint aux finances, censé s’y connaitre davantage, semblait constipé en parlant des emprunts et des intérêts énormes à payer.

Mais alors pourquoi Olivier Gacquerre ex-coadjoint aux finances réclamait à cor et a cri une baisse de l’impôt qu’il jugeait trop élevé.

Mais alors pourquoi l’intéri-maire se faisait encore plus petit que d’habitude.

Je crois donc qu’il faut creuser davantage , après tout, chacun sait que l’on peut faire dire aux chiffres n’importe quoi.

 Occupons nous des choses faciles.

Les capacités d’autofinancement de la ville augmentent régulièrement, merveilleux! Pourquoi alors notre municipalité ne fait rien?

La fiscalité communale baisse. Comment la Direction des Finances Publiques peut dire une telle ânerie. Ignore t’elle que cette municipalité a recréé la colonne SIVOM (sait-elle ce qu’est un SIVOM?) supprimée par la précédente. Il convient donc d’ajouter pour la taxe foncière 2013 les 3,77% figurant dans la colonne syndicat de communes soit un taux de 44,42 contre 41,96 en 2008 et donc une augmentation de 5,86%. L’intéri-maire manipule les chiffres et ça passe comme une lettre à la poste.

 Plus difficiles à comprendre maintenant.

Le ratio de rigidité des charges structurelles est en constante amélioration, tant mieux.

Mais alors on nous a enflés en disant qu’il y avait 250 emplois de plus à Béthune qu’à Lens ou à Arras, ce n’était peut-être pas vrai non plus les emprunts toxiques de Piard non renégociables. Ce n’est peut-être finalement pas de la rigidité ça!

Les emprunts diminuent, c’est bien la moindre des choses, rien n’a été fait depuis 5 ans sauf la poursuite de certains investissements initiés par la municipalité précédente. Et puis quand même, puisqu’il faut mettre les points sur les i, les emprunts conclus fin 2007 l’ont été fait à la demande de la Préfecture notamment pour assurer la paye des salariés de la ville pour le 1er trimestre 2008, ou par exemple les subventions aux associations et au CCAS pour la même période. Il était prévu de rembourser ce prêt dès l’élection avec les 3,5 millions d’euros du remboursement de la TVA de la piscine, avec le million d’euros de la vente de l’ex banque de France à Artois. Comm.

L’intéri-maire l’a t’il fait en 2008 NON, et qu’a t’il fait de cette manne providentielle pour lui???. Un autre maire que celui-là aurait sans nul doute réussi à se faire rembourser par Verquigneul et aurait sans nul doute pu baisser encore bien plus la dette de la ville.

Cerise sur le gâteau la Pravda nous apprend qu’en 2013  la commune sort du réseau d’alerte SCORE (réseau interne de la DGFIP destiné à déceler de façon préventive les difficultés financières et les déficits budgétaires potentiels des collectivités territoriales et des établissements publics de coopération intercommunale)

Fabuleux, il faut sortir de SCORE pour apprendre que l’on y était entré.

La question initiale était la bonne? Nos élus trouvaient des accents éplorés en nous parlant du budget et de la situation financière de la ville, il y a 6 mois. Aujourd’hui leurs cocoricos s’entendent jusqu’à Paris. Sont-ils à ce point incompétents qu’ils ignoraient totalement que la situation de notre ville était finalement aussi bonne? Ou alors se moquent-ils maintenant de nous? A ces 2 questions je pense sincèrement qu’il faut répondre 2 fois oui.

Les chiffres sont peut-être jolis mais quoi qu’il en soit:

Et bien oui la prochaine municipalité devra baisser l’impôt, insupportable à Béthune.

Et bien oui la prochaine municipalité devra réduire les dépenses de fonctionnement.

 Et bien oui la prochaine municipalité devra réduire les dépenses de fêtes, manifestations, communication et plein d’autres choses

  Et bien oui, il faut souhaiter à notre ville d’autres acteurs en mars 2014.

 

 

 

 

 

Lire la suite

Un nouveau club échangiste à Béthune.

28 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

club-echangiste.jpg 

les ambitions se révèlent

 

"Béthune ville humaine, c'est l'ambition que nous voulons partager et mettre en œuvre avec les Béthunoises et les Béthunois pour les municipales de 2014.

Pour soutenir ce projet et dialoguer avec l'équipe de campagne".

Daniel Boys - Aujourd'hui pour Béthune Demain

Henri-Claude Honnart - Les Gens du Béthunois

Bruno Dubout - Agir pour Béthune

Serge Pacheka - Le Parti de Gauche

 

Ils ont tous été amené à oublier leurs liens et soutiens passés à la gestion de la ville. A part Serge Pacheka, où est la gauche dans cette amalgame de circonstances, car dans ces composants tout le monde se souvient, et oui les béthunois ont de la mémoire, de la haine (le mot n'est pas trop fort) de certains membres de cette équipe.

Pour le moment c'est du tout sauf SSA, ça nous rappelle des souvenirs du TSM.

Tout ceci sent les magouilles de Saint André, pour le 2ème tour, certaines révélations de personnes bien placées, (dont nous tairons le nom) nous disent même pour le 1er, il est encore largement temps !!!

Béthune est bien triste, de plus en plus triste...

Lire la suite

Question à nos lecteurs

27 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

Halle.jpg

Article de l'avenir de l'Artois, plein de bon sens et malheureusement  de réalité.

Ces cellules qui ne trouvent pas preneur depuis longue date

jeudi 17.10.2013, 08:00

Béthune, comme d'autres villes, n'échappe pas à la règle et voit le commerce souffrir en ces temps de crise. Même si le maire aime rappeler que la ville «  résiste mieux que d'autres villes de même taille ».

Dans le centre-ville, quelques cellules ne trouvent pas preneur depuis de longues années. Et cela ne semble près de changer !
Qui ne s'est jamais inquiété en passant dans le centre-ville de l'avenir de certains commerces qui restent vides année après année ? Les Béthunois ou les personnes venant faire leurs courses dans la cité de Buridan ne voient toujours rien changer en ces lieux. On pense forcément à l'ancien magasin James, rue d'Arras, à l'ancien Bureau sur la Grand-Place, au local de l'ancien fleuriste Bailleul rue Sadi-Carnot, ou encore à l'ancienne Taverne, rue Albert-1er. Sans oublier la pâtisserie Jacques, dans le bas du boulevard Poincaré. Les uns sont inoccupés depuis quelques années, quasiment une décennie pour d'autres.
Des cellules à l'abandon, il n'y en a certes plus des dizaines. « Les quelques boutiques vides de l'hyper centre-ville ne sont pas en friche à cause d'un manque de candidats à l'occupation, mais à cause du prix demandé par les propriétaires bailleurs », tient à souligner le premier magistrat.
Pourtant, il a souvent été annoncé qu'un repreneur viendrait s'installer dans telle ou telle cellule commerciale vide. En vain ! Kaporal, Célio pour la cellule rue d'Arras. Des projets de restaurants dans l'ancienne Taverne et au Bureau. Mais ces projets ont capoté. « Il y a plusieurs raisons qui font que ces cellules restent vides, explique Philippe Preudhomme, adjoint en charge du commerce. La plus contraignante est souvent le niveau élevé des prétentions des propriétaires qui veulent louer à des prix trop chers, des prix d'avant la crise. La seconde, c'est l'excentrage, comme pour la pâtisserie Jacques. La dernière est liée à l'attentisme de certains propriétaires qui n'ont pas un besoin urgent de vendre et qui attendent la fin de la crise pour revendre plus cher. » En terme de loyer, on parle parfois de 5 000 à 6 000 euros par mois. Il faut que le commerçant puisse dégager un sacré chiffre d'affaire pour régler ce loyer.
« Il faut que cela cesse ! » Si ces quelques cellules vides ne reflètent pas forcément les efforts en matière de commerce dans la ville, l'adjoint reconnaît que « cela ne donne pas une bonne image du commerce ». Et d'ajouter : « Ces immeubles se dégradent avec le temps et c'est un cercle infernal. Car pour revendre, il y aura des travaux à faire et ça va faire fuir des investisseurs potentiels ! » Concernant l'ancien fleuriste Bailleul, « c'est aussi un problème de local ». Comme il n'y a pas d'atelier, cela réduit les types de commerces qui peuvent s'y installer. Face à ces propriétaires peu enclins à vendre et qui préfèrent jouer l'attentisme, la ville semble sans riposte. « On ne peut pas faire grand chose, ce sont des propriétaires privés. S'il n'y a pas de dégradations mettant en danger les gens, on ne peut pas lancer d'arrêté de mise en péril. Pourtant, il faut que cela cesse », poursuit Philippe Preudhomme.
Ce dernier verrait d'un bon œil l'arrivée de certains commerces dans le centre-ville : « On pourrait espérer faire revenir quelques commerces d'art de la cuisine, un fleuriste, ou encore une épicerie thématique. » 
M. V.

 

Une seule question  : s'il y avait eu la halle sur la place, comme prévu par l'ancienne municipalité et surtout à Jacques Mellick rendons à Jacques ce qui appartient à Jacques, Parking rempli, esthétique fabuleux et autres commerces florissants...

Il es est de même pour un autre quartier celui de la gare !!!

gare riciotto

Lire la suite

"Tango libre", un pas en avant, deux pas en arrière ...

27 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

 

tango-politique.jpg 

PEA, PEL : le gouvernement revoit sa copie sur les prélèvements sociaux

Le gouvernement calme le jeu concernant le fait de taxer certains produits d'épargne. Le ministre du budget, Bernard Cazeneuve, a annoncé dimanche 27 octobre que le gouvernement allait retirer les plans d'épargne en actions (PEA), plans d'épargne logement (PEL) et épargne salariale de son projet d'aligner par le haut les prélèvement sociaux sur les produits d'épargne.

"Nous avons donc décidé d'amender le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour sortir les PEL, les PEA et l'épargne salariale de la mesure pour épargner les patrimoines moyens et modestes, a déclaré le ministre Nous entendons donc les inquiétudes et nous voulons, en lien avec la majorité, y mettre un terme. La droite veut semer la peur. Nous, nous voulons l'apaisement et la clarté."

Les services de Matignon avaient annoncé samedi que des "améliorations"seraient apportées pour le PEL (plan d'épargne logement) et le CEL (compte épargne logement), alors que les députés ont déjà voté cette semaine une hausse des prélèvements sociaux à 15,5 % sur certains produits d'épargne pour financer la Sécurité sociale.

 

Il suffisait d'une demi seconde de réflexion, pour savoir que cette mesure ne passerait pas bien.

"Gérer c'est prévoir et prévoir c'est anticiper"

Mesdames et messieurs les ministres, députés, sénateurs et technocrates divers vous le faites pas partie des classes moyennes, vu vos niveaux de revenus et vos sources diverses d'avantages très souvent magouilleuses, essayer d' y penser avant de faire n'importe quoi...

 

Lire la suite

"Flagrant délit de mensonges"

27 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

Tout présumé coupable a droit aux alibis. Cour des comptes, Direction Générale des Finances Publiques cela sonne comme autant de références compétentes qu’elles sont. Les comptes de la Ville de Béthune, c’est du sérieux. Les efforts sont couronnés de succès. Emballé, c’est pesé.

 

Mais patatras dans ce concert organisé de louanges, de satisfécits.

 

Voici qu’ici est jeté un pavé dans la marre. D’autres pourraient suivre.

 

Plus qu’un pavé, il s’agit d’une véritable bombe qui met à mal les déclarations récentes du maire sur la gestion des deniers publics.

 

Malgré un silence médiatique absolu, y compris dans l’excellente et très sérieuse émission de la 5 « c’est dans l’air », les béthunois sont en droit de savoir que le le 26 Avril 2013 la Chambre Régionale de la Cour des Comptes a rendu un jugement ; jugement qui a été signifié au maire de Béthune sans que celui-ci n’en fasse état au conseil municipal.

 

Ce jugement condamne les comptables de la Ville pour plus de 115 000 euros de dépenses abusives !!!! (salaires et heures supplémentaires indus, subventions irrégulières, …).

 

Petit aperçu rapide de ce jugement :

 

Le salaire mensuel le plus important en avril 2008 était de  5 500 euros !!! ;

 

Madame Y a demandé en vain au maire de Béthune de faire procéder au remboursement des salaires indus (collaborateur de cabinet, ….) ;

Madame Y devrait sortir de ses deniers personnels 10 784 € à cause du versement d’une subvention abusive au profit d’ADPS (BETHUNE RETRO) ; pour mémoire AIMER BETHUNE avait dénoncé en son temps de tels abus alors que l’adjointe à l’animation et la presse locale doutaient du fondement des allégations ;

 

L’association de la régie de quartier Mont-Liébaut Bristol a perçu  plus de  70 000 euros de subventions irrégulières.

 

Ce jugement est particulièrement édifiant de certaines pratiques communales qui existent depuis de nombreuses années.  

Alors que cette semaine le club des 5 se penchait médiatiquement sur des chiffres mystérieux totalement clairs et transparents soi-disant, on notera que le rapport de fin 2012 sur les comptes de la ville de Béthune établi par la chambre régionale des comptes n’est toujours pas publié en autre sur le site internet de la ville. Et pour cause. Il infirme les déclarations du maire à propos de sa bonne gestion.  Un simple exemple « le maintien d’une structure équilibrée de la section de fonctionnement et d’un autofinancement brut satisfaisant malgré cette politique et le poids élevé et croissant des charges de personnel, a été obtenu par un alourdissement de la fiscalité ». Voilà une information objective qui en dit long sur les réalités !

 

Hervé ABOUADAOU

Bas du formulaire

 

Lire la suite

Pétition pour la dissolution de l'Assemblée Nationale

27 Octobre 2013 , Rédigé par le journaliste

deput-jeux.png

 

Le PS ne supporte pas de voir se diffuser sur twitter la photo des députés PS jouant au Scrabble...
Tout ça avec un salaire de 8000 euros pas mois et avec notre argent alors, !!!

Après on ne peut plus ignorer qu'ils sont déconnectés de la réalité et des souffrances du peuple.

Par contre d'autres députés, PRG par exemple, sont beaucoup plus studieux, ils jouent aussi à la mesure de leurs niveaux !!!

deput-prg.png

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>