Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 18:43
Culture, vous avez dit culture

Bon, nous n'avons pas les mêmes valeurs ....

Il y a peut être des soldes de peintures chez "Brico dépot"

En tout cas il y aura du monde sur la place et les troquets.

Capitalisme quand tu nous tiens...

 

il y aura du boulot pour les nettoyeurs              "privés"

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 18:52

la menace courrait depuis un moment, les extra terrestres sont parmi nous , nous pensons que ce n'est qu'un début, que va t'on devenir ...

Un photographe a réussi à obtenir un cliché de leur engin spatio-temporel.

Que faut il faire ???? Sauvons les enfants, que vont faire nos élus ??? Eux les responsables de notre sécurité...

Ils sont parmi nous !!!

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 18:19

Cour des comptes : quand Sarkozy liquidait un cinquième du stock d'or de la France

En 2004, le ministre de l'Économie demande à la Banque de France de "gérer plus activement ses réserves de change". Une mauvaise opération.

L'or vaut aujourd'hui 1 310 euros l'once. 
 

La Banque de France (BDF) a décidément des progrès à faire. Après avoir essuyé un "constat sévère" de la Cour des comptes en 2005, l'institution a une nouvelle fois été passée au scanner par les Sages de la rue de Cambon. Dans leur rapport annuel 2012, ceux-ci reconnaissent des progrès, mais s'inquiètent toujours d'un réseau territorial trop étendu et recommandent une rationalisation accrue des activités. La Cour dénonce notamment une baisse des effectifs - rendue incontournable après l'entrée de la banque dans l'Eurosystème - en trompe-l'oeil : selon les Sages, le mouvement s'est accompagné d'un recours accru à des prestataires externes, soit l'équivalent de 699 postes équivalents temps plein.

Au-delà de ses griefs, la Cour des comptes s'intéresse à un épisode méconnu qui a coûté cher à la puissance publique. Nous sommes en 2004, Nicolas Sarkozy dirige le ministère de l'Économie. Déjà à l'époque, les budgets sont difficiles à boucler et le futur président de la République cherche activement à limiter le déficit public... Le 19 novembre 2004, il annonce dans un communiqué s'être mis d'accord avec le gouverneur de la Banque de France pour une "gestion plus active des réserves de change de l'État". Il s'agit en fait d'en finir avec la gestion de bon père de famille des réserves de change, grâce à la vente de 500 à 600 tonnes d'or sur les 3 000 tonnes détenues alors par la Banque de France. Le métal jaune, qui ne rapporte pas d'intérêts, doit être remplacé par un portefeuille en devises censé améliorer les rendements. L'État table sur un revenu supérieur à 200 millions d'euros par an.

Moins lucide que ses partenaires

Sauf que l'opération est tout sauf une bonne affaire. Entre décembre 2004 et septembre 2009, la BDF se sépare d'un cinquième de son stock de métal fin (589 tonnes). Et empoche, en cumulé, un pactole de 4,67 milliards. Mais le cours de l'or, lui, continue de s'apprécier ! Depuis trois ans, il a pris 94 %. Au final, si le programme n'avait pas été exécuté, la valeur des réserves en or de la Banque de France aurait atteint 19,4 milliards d'euros à fin 2010, quand celle des réinvestissements en devises s'élevait à seulement 9,2 milliards d'euros !

Étonnant quand on sait que "le rythme de mise en oeuvre du programme de vente" devait dépendre du jugement du gouverneur de la BDF sur son opportunité, "en particulier au vu de l'évolution des cours observés sur le marché de l'or". Plusieurs pays, engagés dans des programmes similaires, ont d'ailleurs choisi d'y mettre fin plus tôt, comme la Belgique en 2005, le Portugal en 2006 et l'Espagne en 2007. Pas la France.

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 14:40
Qui a dit normal, c'est une blonde ???

Pendant ce temps la, la police (la vraie) vérifie les contrôles techniques au rond point St Pry avec un immense merdier !!!

Vachement efficace tout ça, il y a de l'avenir pour les truands, ils sont tous occupés à des broutilles, donc les choses importantes, c'est pour demain............... peut être ...

Qui a dit normal, c'est une blonde ???

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 13:09

2017 : Valls favori, devant Aubry, en cas de primaire à gauche

Le Premier ministre Manuel Valls arrive en tête des personnalités souhaitées comme candidates à l'élection présidentielle de 2017 par les sympathisants de gauche, obtenant les suffrages de 29% des sondés, devant Martine Aubry, dans une étude Ifop-Le Journal du Dimanche.

 

Manuel Valls et Martine Aubry. © MAXPPP

 

A la question "quelle personnalité, parmi les suivantes, souhaiteriez-vous voir désignée
comme candidate du Parti socialiste et des écologistes à l'élection présidentielle de 2017 ?"  29% des sympathisants de gauche désignent Manuel Valls (37% des sympathisants du PS, 15% des sympathisants du Front de gauche et 18% des sympathisants d'Europe Ecologie Les Verts).

L'actuel Premier ministre est suivi par Martine Aubry, qui obtient 19% en cas de primaire à gauche (15% des sympathisants PS, 23% de ceux du Front de gauche et 29% de ceux d'Europe Ecologie les Verts). L'actuel président François Hollande n'arrive qu'en troisième position, avec 18% (27% des sympathisants PS, 7% de ceux du Front de gauche et 1% des écologistes). Ségolène Royal (13%), Arnaud Montebourg (9%), Cécile Duflot (6%) et Benoît Hamon (6%) sont les autres personnalités citées. 


 

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 12:10

Borloo sur les migrants : "Notre approche est à côté de la plaque"

INTERVIEW - Jean-Louis Borloo, créateur de la Fondation "Energies pour l’Afrique", revient sur les récents naufrages meurtriers de migrants en Méditerranée. Extraits de son interview à paraître dans le JDD dimanche.

Jean-Louis Borloo

Quelle doit être l’attitude des Européens face à aux migrants qui, au péril de leur vie, tentent de s’installer en Europe?  Les accueillir? Les canaliser? Les renvoyer chez eux?
Avec une telle approche, on est à côté de la plaque. Commençons par traiter le problème de fond : tout part de l’énergie. L’accès à l’énergie et à la lumière est un préalable à tout : sans énergie, pas d’agriculture (l’Afrique n’est pas auto-suffisante alors que 65% des terres arables du monde s’y trouvent). Sans électricité, pas d’accès à l’eau, pas de santé. Pas de lumière : c’est aussi la violence. Prenez Bangui, la capitale de la Centrafrique : c’est 3% d’accès à la lumière. Il faudrait y envoyer des ingénieurs EDF autant que des gendarmes! Pas d’électricité, c’est aussi la forêt africaine qui recule face au désert à cause de la déforestation. Pas d’électricité, c’est pas d’industrie, pas d‘activité économique. Vous ne pouvez pas faire un call center à Cotonou avec quatre heures d’électricité par jour. Sans lumière, il n’y a pas d’éducation non plus.

La France compte saisir le Conseil de sécurité de l’ONU pour pouvoir faire la guerre aux passeurs et envoyer leurs bateaux par le fond…
Qu’à court terme, on démantèle quelques opérations de voyoucratie internationale, cela ne me pose aucun problème. On n’est pas obligés non plus d’applaudir les passeurs. Mais ce qu’il faut comprendre, c'est qu’on se retrouve face à une vague de fond.

L’Europe aujourd’hui semble surtout avoir envie de fermer ses portes, d’ériger des murs, de se barricader…
Si la ligne Maginot était efficace, les Allemands ne seraient pas entrés dans Paris! Bien sûr, il faut un peu plus de protection. Je ne suis pas naïf, je n’ai aucune envie de voir le fascisme s’installer un peu partout en Europe. Mais quand on aura coulé 30 bateaux, on fait quoi après? S’il s’agissait seulement, j’insiste, d’un problème européen, on pourrait à la limite imaginer un gigantesque mur de l’Atlantique…  Mais il s’agit de la déstabilisation totale d’un continent qui, sous nos yeux, passe de 1 à 2 milliards d’habitants. Et derrière cela se profilent tous les dangers. Donc il n’y a même pas d’options. Il faut juste se dépêcher de démarrer.

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 19:06
Jardin Public

Des jeux ont été installés dans 3 des coins du Jardin Public.

C’était une excellente idée du Conseil de Quartier du Centre Ville, du temps où il existait.

L’idée a été retenue et  bien réalisée, bravo.

La fréquentation du Jardin Public est en forte augmentation.

                                                                                           

Le  Conseil de Quartier suggérait également un gardiennage de ces lieux, l’idée a été partiellement retenue mais quelle gabegie.

La ville a  recours à une société privée pour surveiller ces jeux. La voiture de la dite société stationne dans le Jardin Public !  Le gardien, obéissant sûrement à des consignes,  montre son bel uniforme autour des jeux sans se préoccuper le moins du monde  de ce qui peut se passer autour et c’est ainsi qu’un scooter traverse régulièrement les allées, voire la pelouse, que des adultes y roulent à vélo, que des gamins lancent des bâtons sur les pauvres canards, que les bancs servent d’essuie-pieds et sont sales ..

Le privé ne semble pas mieux gérer les incivilités

N’y avait-il pas moyen de trouver des solutions internes ?

 

Et oui, diminuer le personnel municipal en augmentant les prestations extérieures, en externalisant comme l’on dit aujourd’hui ne fera pas très avancer le schmilblick.

 

Bof allez, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, pffff, la vie continue.

 

 

Gipé

Jardin Public

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 16:14
C'est beau, n'est ce pas !!!C'est beau, n'est ce pas !!!

Vous voyez ces 2 photos :        

Des jeux au jardin public, les petits sont vraiment chouchoutés à Béthune...

l'autre, une voiture ....

Pas de rapport ???

Et bien si !! la majorité de droite béthunoise,  garde tous les lieux même les parcs de jeux, un sentiment un peu sécuritaire ???

Non ils ont raison, on ne sait jamais !!!

Le problème n'est pas la.

Depuis pas mal de temps , on nous bassine sur le sureffectif du personnel de la mairie, qui pose des problèmes au niveau budgétaire et empêche d'autres réalisations .

Alors pourquoi embaucher un vigil privé pour faire cette surveillance ???

Personne pouvait faire ce travail ???

Un copain ?

Un copain d'un copain ?

A noter qu'il ne se gare pas loin de son lieu de travail .  

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 12:08
News de la semaine . News de la semaine .

Cette semaine : la circulation inversée, bon trop tôt pour des commentaires,  les ASVP sont de garde, le carnet de PV lui est au repos, il faut positiver

                                                                                                                                                                  

Tous ces changements se font à titre d’expérimentation. « Si ça ne marche pas, on changera », assure le maire.

Le guichet unique, pour une ville connectée, pour l'instant on ne sait pas à quoi ?  D'après certaines photos, même les cimetières sont connectées, le monument aux morts peut être aussi, la cuisine de Sivom aussi, espérons que les plats ne soient pas virtuels, car ça risque de marcher moins bien...

A propos de faire et défaire des travaux à la charité , pourquoi ?

mais il faut refaire, combien ça coute tout ça ?

A part ça relativement cool, certains nous disent qu'un certain blog, n'en finit pas de devenir le Vidal des Pharmaciens, mais les commentaires sont tous négatifs pour les auteurs de l'article, que ne ferait on pas pour faire un semblant de Buzz, retour au virtuel

News de la semaine .

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 21:00
Le fabuleux Béthune Cap 2020

Voilà, c’est fait , le projet de ville est sorti.

Bof..Une longue litanie  de souhaits, de velléités, d’envies si évidentes que personne ne peut être contre, mais

Que du Bla Bla

Pas de propositions

Répéter à l’infini, nous sommes bons, nous sommes bons, nous sommes bons, c’est la méthode Coué

La ville revisitée par le Marquis de La Palice  style : pérenniser la vocation administrative de la ville-centre, ouvrir Béthune à la région, accompagner le projet du canal Seine-Nord etc.. Ce ne sont pas des ambitions ça , ce sont des évidences. Des truismes de ce style, il y en a plein , à chaque page

 

Et puis aussi quelques malhonnêtetés intellectuelles

Page 13  redéfinir les outils de la démocratie participative oui, mais elle est abandonnée depuis 1 an

Proposer un plan d’animation en cohérence avec l’identité de la ville avec la photo du Son et Lumière « La Catorive » abandonné cette année

Page 16 Renforcer une offre de logements de qualité adaptée à la structure familiale actuelle avec comme légende la photo du projet Faubourg Saint-Pry initié sous la municipalité précédente par les HLM Pas de Calais Habitat   avec la proposition décisive d’un de ses administrateurs Jacques Mellick

Et puis des loupés manifestes

Page 17 Rendre visible nos grands projets avec comme légende la photo du Plan du cimetière de la Pierrette Le fond du trou, est-ce bien là l’avenir de notre Cité ? J’espère qu’elle n’aura pas valeur de symbole …

Le fabuleux Béthune Cap 2020

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article