Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 21:23

Pôle Emploi échelonne la dette d'un chômeur sur 26.000 ans

Paris le 14 fevrier 2012. Illustration logo agence pole emploi. 

Du surréalisme à Pôle emploi. C'est l'histoire d'un trop perçu. L’établissement public demande 3.135,20 euros à un habitant de Miosse (Gironde) en mars 2013, rapporte le site de Sud-Ouest ce samedi. Le courrier, arrivé sur son «espace personnel» sur internet, précise que l’homme de 26 ans devra verser un centime par mois pendant… 26.126 ans. L’échelonnement «s'opérera par retenues sur vos allocations de 0,01 euro par mois jusqu'à extinction de votre dette», indique le mail.

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 17:53
Je vote !!Je vote !!

Je vote !!

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 10:19
Gibson la conviction !

Nous avons reçu d'un lecteur ce texte: « je ne comprends pas pourquoi le ch´ti Bethunois  a retiré le texte concernant Gibson voilà ce que j'en pense je vote UMP mais moi je suis pour Juppé ».

 

Gibson la conviction! Allons donc ! Contrairement à la décision de son maître Sarkozy il veut abattre le FN non par conviction mais par la réal politique.

Il veut éliminer un concurrent sur sa droite et en plus   conseiller municipal d'opposition. C'est comme cela qu'il prépare les législatives de 2017. On est loin des convictions. Il n'est pas comme Juppé qui lui est un vrai républicain de droite avec des convictions pas comme Sarkozy et ses ni ni pot de chien!

 

On appelle ça : les 50 Nuances de Grey...bson (Gibson) :

Gibson la conviction !

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 08:57
Le sursaut pour la république !!!

Pour les autres, nous avons l’habitude de leur incohérence et de leur atavisme et leur manque de discernement habituel…

UDI.

« On a une position claire et commune à l’UDI-MODEM-UMP » , souligne Amel Gacquerre, responsable de l’UDI dans l’arrondissement de Béthune. Elle estime que son parti « s’en sort pas mal du tout, même dans les cantons les plus improbables ». Une position qui vaut dans tous les cantons. « Nos priorités, c’est la liberté de choix et de faire barrage au FN. Il faut défendre le sursaut républicain. Entre un bulletin FN et un bulletin républicain, l’UDI fait le choix du bulletin républicain. Il ne s’agit surtout pas de soutien socialiste, c’est vraiment un vote contre le FN. Ce n’est pas pareil. » Un choix dicté par « le bon sens et le courage ». L’UDI appelle aussi ceux qui ne sont pas allés voter à y aller dimanche « car il y a un danger ».

UMP

 Ni-ni ou pas ni-ni pour le secrétaire départemental adjoint de l’UMP Pas-de-Calais ? Pierre-Emmanuel Gibson nuance. « Dans les autres cantons où nous ne sommes pas présents au second tour, le vote des électeurs leur appartient, en leur âme et conscience. » Mais cette position nationale n’empêche pas l’élu d’avoir un sentiment personnel. « Mettre en place des conseillers généraux FN, ce n’est pas la solution. Ils n’ont pas de programmes, ne savent pas à quoi sert un conseil général. Les élire va empirer le problème. Que les électeurs voient l’intérêt de leur territoire. On choisit les élus d’un territoire, pas un nouveau président de la République. Regardez Ludovic Pajot. Quelle est sa valeur ajoutée depuis un an à Béthune ? Rien. Quelles propositions concrètes a-t-il faites ? Quels débats a-t-il menés ? Aucun. Ce constat est valable pour tous les candidats FN du territoire, qui font la pré-campagne de Marine Le Pen pour l’élection présidentielle. »

Front de gauche

. Dans le canton de Béthune, le Front de gauche, « entend la colère, l’indignation, le dégoût qu’expriment le vote FN et l’abstention. Des gens d’extrême droite se réclament de la défense des plus faibles. Pourtant, le FN n’a rien dit sur les 7,5 milliards de coupes budgétaires imposées à l’assurance maladie et aux hôpitaux ; rien dit sur les 25 milliards d’exonérations de cotisations sociales aux grandes entreprises ; rien dit sur la remise en cause des prestations familiales. Nous ne partageons pas les mêmes idées qu’Alain Delannoy (PS) mais nous savons qu’il sera le relais le plus efficace entre nos communes et le département. Dimanche, votez Delannoy / Delbart . » Même constat dans les cantons de Beuvry et de Douvrin : « Sans programme, sans jamais avoir soutenu les luttes des travailleurs, des retraités, des défavorisés, les candidats FN ne sont motivés que par la prise du pouvoir. Ils ne régleront aucune des difficultés de nos concitoyens. Le Parti communiste et le Front de Gauche appellent les abstentionnistes et tous ceux qui rejettent les idées de l’extrême droite à une prise de conscience en faisant barrage au FN. »

 

Pour Europe Ecologie les verts :

Le moins  loin de leurs valeurs, donc pas pour le front national !

 

SAINT-ANDRÉ APPELLE À VOTER POUR LA GAUCHE

S’il reconnaît la défaite de la gauche, le député PRG remarque que « la bérézina annoncée n’a pas eu lieu. Dans la 9 e circonscription, la gauche reste majoritaire et obtient le même pourcentage qu’aux législatives de 2012. »

 

 Les lycéens du Béthunois contre le FN

Une page Facebook « Les lycéens du Béthunois contre le Front national » a été créée lundi par deux élèves du lycée Saint-Do à Béthune, Dorian Maillard et Pierre Boclet. Le premier, âgé de 16 ans, n’est pas encore électeur mais déjà adhérent à l’UDI mais il souhaite toucher au-delà des partis. « Aimez et partagez notre mouvement, loin de toutes idées partisanes de gauche, de droite ou du centre. Nous nous battons contre le Front National et pour notre avenir ! Nous vous prouverons, donc, tout au long de cette semaine, que le Front National n’est rien d’autre qu’un parti démagogique. » Hier soir, cette page rassemblait 160 « like ».

 

 

Le sursaut pour la république !!!

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 20:49
Aux urnes citoyens !
Aux urnes citoyens !

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 13:41
Rappel : le réflexe .
Rappel : le réflexe .

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 16:01
Chacun voit midi à sa porte

Vu ailleurs !

DÉPARTEMENTALES PAS-DE-CALAIS : ET SI LE MRC FAISAIT LE ROI ?

Le Mouvement Républicain et Citoyen existe encore, essentiellement dans le Pas-de-Calais notamment grâce à Jean-Marie Alexandre C’est le nouveau parti de Jacques Mellick, Dendiével et autre Delbart…

 

Nous ne sommes pas d’accord avec ce qui est écrit sur ce blog, mais tout arrive, la, nous sommes d’accord, encore un peu approximatif, car le titre aurait du être :

DÉPARTEMENTALES PAS-DE-CALAIS : ET SI LE MRC FAISAIT LA REINE ?

 

En bonne républicaine qu’elle est, elle ne perdra pas la tête

Chacun voit midi à sa porte

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 09:22
Rappel : le réflexe .

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 07:11
Comité MRC du Béthunois

« Les habitants de notre agglomération ont marqué leur confiance en l’action du président Michel Dagbert pour protéger nos concitoyens qui souffrent. Le MRC en faisant entendre la colère des milieux populaires contre l’austérité et contre une Europe qui met les Français dans la difficulté a limité la fuite des voix populaires vers le FN. L’heure est au rassemblement des Républicains. »

Comité MRC du Béthunois

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 20:36
Sursaut républicain

La gauche, partie divisée, va devoir se rassembler au 2e tour pour l’emporter.

Analyse du scrutin sur Béthune

Dimanche, Alain Delannoy et sa binôme Nathalie Delbart avec 22.8 5%   croiseront le fer avec les FN Ludovic Pajot et Sylvie Titrent. FN en tête avec 31.06 % des suffrages exprimés…  ! Pour garder la place qu’il occupe depuis 1998, il devra compter sur un réservoir d’électeurs dispersés entre le Front de gauche (6,.02 %), EELV (6.47 %) et les divers gauche Anne Boulent et Henri-Claude Honnart (6.50 %).

 

Un observateur avisé de la vie politique béthunoise, ancien adjoint de la feue majorité de SSA,  nous a fait remarquer une chose à la quelle nous n'avions pas pensé du tout.

 22 %  le score de Jacques Mellick au  1er tour des dernières municipales.

19 %  pour les autres partis de gauche, le score de SSA

Il n'y a vraiment pas de hasard .....

Partager cet article

Published by le journaliste
commenter cet article