Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 23:29
Le Gouvernement et le PS-PRG protégés par des centaines de policiers et gendarmes à Colomiers.

Ce constat est dramatique.

Il montre combien Hollande-Valls et la majorité parlementaire PS-PRG sont coupés du peuple.

Tenir une réunion publique protégés par les forces de l'ordre contre la vindicte populaire comme la droite l'a fait tout au long de son histoire, est la négation de la gauche.

Ce soir, ils ont porté la gauche en terre!

Résistons!

 

     Pierre Couturier

Published by le journaliste
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 23:12
humour du soir, même si j'ai pas tres envie...

Le gars qui a pensé le panneau doit être un énarque et au minimum !!

Celle-là, elle est... mortelle !    

En attendant, tapons-nous une bière ... Et restons de marbre

Mais non, ce n'est pas à Béthune, c'est juste pour vous faire sourire

Published by le journaliste
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 22:38
C'est ce qu'il est convenu d'appeler la rentrée.

Les politiques de tout poil vont recommencer à nous raser dans les médias, les plus grands avec la campagne présidentielle, et d 'autres avec la campagne législative, allons, nous verrons ça plus tard.

 

A Béthune, l’événement majeur sera la rentrée de Pierre-Emmanuel Gibson à qui nous souhaitons bien sûr la meilleure fin de convalescence possible. Il avait soif de reprendre totalement le collier, il n'aura, certes, aucune difficulté à retrouver ses marques, personne n'a fait le boulot à sa place et c'est le moins que l'on puisse dire sur le sujet.

 

Il lui reste apparemment une certaine inquiétude pour sa campagne électorale quels adversaires ? Le maire a fait une réponse un peu sibylline, il n'est pas candidat, mais bon, il donnera une réponse définitive en décembre. Le ciel est donc un peu couvert mais les autres adjoints n'ont pas pris sa place. Entre ceux qui se complaisent à la Région, ceux qui sont un peu paresseux, ceux qui ne sont pas très compétents, ceux qui comptent leur temps et leur argent et ceux qui sont réglos, il n'y avait certes pas grand chose à craindre, il va pouvoir attaquer le budget, quasiment vierge de toute réflexion Le DGS a certes, lui, pris du poids, il va sûrement falloir le recadrer un peu.

 

Pour les Béthunois, nous espérons simplement que ses visées nationales ne lui prendront pas l'essentiel de son temps, nous souhaitons également que les bruits qui courent sur « l'entente cordiale » entre les élus ne soient que rumeurs (certains ne s'adresseraient plus la parole!)

 

Que l'année soit sereine, allez, bonne rentrée !

Published by le journaliste
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 16:02
De temps en temps il faut se pincer, pour savoir si on ne rêve pas !

Et des Pokémon rares en burkini ???

Published by le journaliste
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 23:12

C'est bien pour toi ça ! A raconter demain au travail !! Bon courage

 

 
L’image contient peut-être : océan, une personne ou plus, texte et plein air
 
 
 
 
 
 
 

Commenter

Published by le journaliste
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 23:05

Cazeneuve met en garde la droite contre une loi anti-burkini

 

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve 

Une loi interdisant le port du burkini serait « inconstitutionnelle, inefficace » et risquerait de créer « d’irréparables tensions », a affirmé Bernard Cazeneuve en adressant une mise en garde à la droite,  Le ministre de l'Intérieur organise ce lundi une « journée de consultations sur l'islam de France », ambitionnant de mieux « ancrer dans les valeurs de la République » une religion au coeur de débats fiévreux dans un pays ciblé par les jihadistes.

« Susciter des antagonismes »

Plusieurs personnalités à droite se sont prononcées pour une loi interdisant cette tenue de bain islamique très couvrante, au coeur d’une intense polémique cet été.

« Le gouvernement, comme l’a dit le Premier ministre, refuse de légiférer sur ce sujet car une loi serait inconstitutionnelle, inefficace, et de nature à susciter des antagonismes et d’irréparables tensions », a déclaré le ministre de l’Intérieur dans cette interview publiée dimanche soir sur le site internet du journal.

« En revanche, les musulmans doivent continuer à s’engager avec nous pour l’égalité hommes-femmes, l’intangibilité des principes républicains, la tolérance qui fait le vivre-ensemble », a poursuivi Ber,nard Cazeneuve, soulignant que la décision du Conseil d’Etat, qui a suspendu vendredi l’arrêté anti-burkini de Villeneuve-Loubet, sur la Côte d’Azur, a « dit le droit ».

Pour la plus haute juridiction administrative, une restriction de l’accès aux plages ne peut être justifiée qu’en cas de « risques avérés » pour l’ordre public, et non pas sur la base de « l’émotion ou (des) inquiétudes », même dans des communes proches de Nice, où un attentat jihadiste a fait 86 morts le 14 juillet.

Une trentaine de communes en France ont pris des arrêtés similaires, et plusieurs maires ont fait savoir qu’ils restaient en vigueur malgré la décision du Conseil d’Etat. « Chaque parole compte, chaque prise de position peut contribuer à conforter l’unité de la République ou au contraire la fractionner », a souligné le ministre.

« Débat obsessionnel »

Il s’en est pris au parti Les Républicains, en pleine compétition interne en vue de la présidentielle : « La France a besoin d’apaisement et de rassemblement, pas de ces emportements dictés par les surenchères liées aux primaires, qui portent en elles la division des Français en les dressant les uns contre les autres. »

« Certains dirigeants de l’opposition font beaucoup de bruit. Ils pensent que, dans le contexte actuel de menace terroriste, on peut abandonner les principes fondamentaux du droit que portent la Constitution ou la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen », a-t-il lancé, dénonçant « une grave erreur ».

Le président par intérim du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, a réagi dimanche sur BFMTV en expliquant qu’il en avait « assez qu’on s’abrite derrière la Constitution et que Bernard Cazeneuve s’abrite derrière la Constitution pour surtout ne rien faire ».

« Ce que j’attends d’un politique, c’est pas qu’il se soumette à la loi mais qu’il fasse la loi », a-t-il ajouté : « une Constitution, ça peut se changer ». Candidat à la primaire de la droite, Bruno Le Maire s’est déclaré à son tour dimanche pour une loi anti-burkini, tenue qu’il voit comme une « provocation ».

Au sein de la gauche anti-Hollande, Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle, a salué de son côté la décision du Conseil d’Etat et estimé que cette polémique est « une honte pour notre pays », lors de sa rentrée politique à Toulouse.

Et le débat continue de mettre au jour des divergences au sein du gouvernement, dont le chef Manuel Valls voit dans le burkini « l’affirmation dans l’espace public d’un islamisme politique » et « mortifère ».

La ministre du Logement, l’écologiste Emmanuelle Cosse, s’est désolée, dans une interview au Journal du dimanche, que cette « question dérisoire » se soit « transformée en débat national obsessionnel ».

Published by le journaliste
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 19:43
CRS ou balayeurs, il faut savoir choisir !!!

 

 

La municipalité axe ses efforts sur la sécurité et ne fait pas nettoyer la ville aujourd'hui Béthune rétro tout est dégueulasse, et demain ???

 

Published by le journaliste
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 17:17
Le gouvernement pourrait réquisitionner des lieux publics pour les migrants

La ministre du Logement Emmanuelle Cosse indique dans Le JDD qu'elle pourrait réquisitionner des lieux publics pour accueillir les migrants, notamment à Paris.

"Tout le monde doit jouer le jeu. L'Etat fait face et certaines collectivités aussi. Mais d'autres ne prennent pas leur part (...) Nous devons organiser une mobilisation générale. Au besoin, je n'hésiterais pas à réquisitionner des lieux publics.", dit-elle. Elle ne précise pas de quels lieux publics il pourrait s'agir.

« Nous sommes face à un phénomène migratoire sans précédent, avec ces derniers temps soixante-dix migrants arrivant à Paris chaque jour », explique-t-elle.

 

D'accord il y a déjà 2 endroits qui paraissent très biens 50 et 50, ça fait déjà 100 de casés MDR...

Le gouvernement pourrait réquisitionner des lieux publics pour les migrantsLe gouvernement pourrait réquisitionner des lieux publics pour les migrants
Published by le journaliste
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 14:20
Des paroles aux actes !

La fameuse sécurité, la priorité.

Beaucoup de monde à la fête des Yéyés, mais les rues du centre sont fermées, interdites de circulation ? On ne parle pas évidemment de l'accès pompiers, les sacs sont mis en place... enfin depuis hier.

Mais pas pour tout le monde, il faut bien les faire boire tout ces braves gens qui s'amusent..

Même la sortie du Parking n'est plus libre, attention les réactions de Q Park M le Maire, ils ne sont pas Yéyés, eux !!!

Pendant ce temps la, ils oublient leurs problèmes, le RSA qui est versé trop tard par rapport à la fin du mois ou le fameux contrat prévu en mairie qu'ils n'auront pas, sans parler des aides diverses versées à la tête du client.

De plus le portefeuille des commerçants se remplit, il déborde même !

Et à part ça les "sans dents" ne pourront pas brader demain ??? Il va falloir qu'ils cherchent ailleurs, les quelques pièces, pour assurer le minimum vital pour eux et leur famille....

Des paroles aux actes !Des paroles aux actes !
Published by le journaliste
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 13:12

Une femme agressée parce qu'elle se baignait seins nus

 

Baignade dans un lac ( illustration ). 

Faire du topless serait-il devenu dangereux ? C’est ce que l’on pourrait croire après l’agression d’une femme jeudi dernier parce qu’elle se baignait seins nus au bain des Dames, une plage aménagée à Châteauneuf-sur-Charentes. Selon l’information , la jeune femme de 26 ans, a été prise a partie par une autre femme qui lui reprochait sa tenue légère et lui demandait de cacher sa poitrine.

S’en est suivie une altercation verbale, puis physique entre les deux femmes. La femme à l’origine de la bagarre a reçu mains fortes de la part de membres de sa famille, qui ont jeté au sol la jeune baigneuse aux seins nus, l’ont frappée et lui ont arraché son maillot. Son mari qui a tenté de la défendre, a lui aussi été frappé.

Published by le journaliste
commenter cet article