Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE CH'TI BETHUNOIS

Le réve d'Amel !!

28 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

  • Amel Gacquerre, 6e sur la liste MoDem pour défendre les dossiers municipaux

dimanche 28.02.2010, 05:03 - La Voix du Nord

Amel Gacquerre, adjointe au maire, espère être élue pour représenter la ville de Béthune.

|  ÉLECTIONS RÉGIONALES |

Amel Gacquerre, 6e sur la liste du MoDem aux Régionales, ainsi que cinq autres membres de sa liste ont présenté leur programme. Avec un ardent désir que la ville ait son conseiller régional dans la majorité municipale.

PAR JEAN-PIERRE GLORIAN

bethune@info-artois.fr

Adjointe au maire, chargée de la qualité du service public, de la communication, du développement des compétences, Amel Gacquerre se lance pour la première fois dans la campagne des Régionales, en 6e position sur la liste du MoDem emmenée par Olivier Henno, maire de Saint-André, dont Frédéric Leturcq, conseiller sortant, est la locomotive dans notre département.

Amel Gacquerre, 33 ans, mère d'une petite fille, mariée à Olivier, premier adjoint au maire, est depuis une dizaine d'années consultante dans la communication, les ressources humaines, le conseil en informatique. Elle est depuis trois ans installée à son compte. Élue dans l'opposition dans le précédant mandat et à Artois Comm. du temps où Anne-Marie Duez avait démissionné, elle siège depuis deux ans dans la majorité municipale. Elle a adhéré à l'UDF en 2002. Depuis son élection à la mairie de Béthune, elle a aménagé son temps de travail. Elle l'aménagera encore plus si elle passe à la région, sourit-elle.

Insistant sur le fait que la jeunesse refuse aujourd'hui le débat droite-gauche, elle signale que beaucoup de jeunes adhérent au MoDem.

Reprenant la devise d'Olivier Henno qu'il fallait mettre l'homme au centre de l'économie, Olivier Gacquerre évoque ce qui différencie la liste MoDem des autres. « Nous voulons une économie basée sur l'emploi à partir du développement durable, une croissance verte, produire local. Les Verts de leur côté veulent la décroissance... L'UMP, c'est la confusion. Et ce n'est même pas une vraie UMP qui porte la liste. Ils ne veulent pas augmenter les impôts pendant trois ans. Quelle incohérence dans leurs discours... Le PS veut plus de solidarité. OK, et développer l'axe culturel. Mais il ne faut pas oublier le sport, en évoquant notamment le Grand raid qui aura comme ville étape Béthune, en juin. » « Les sondages ne sont pas très bons poursuit Amel Gacquerre, mais tout se jouera au dernier moment, et on espère passer les 10 %. Le fait d'avoir un élu béthunois, au sein du groupe majoritaire du conseil municipal, nous aidera à porter les dossiers locaux. Actuellement, on n'a aucun échange avec le conseiller régional (Daniel Boys est aujourd'hui dans l'opposition, NDLR). » Les thèmes abordés de la liste sont les transports et la gratuité totale du TER proposée (la Région paie déjà 80 %). « Elle pourrait très bien gérer le produit de la taxe carbone qui est de 20 % et le réattribuer ».

Pour le chapitre santé, le MoDem veut accentuer la prévention, soulignant le bon travail effectué par l'association locale Prévart.

La culture est un point important, à la veille de Béthune 2011. « Il faut accompagner les acteurs culturels, et développer les habitudes culturelles sur du long terme avec cet événement régional. » Pour le sport, accompagner le sport d'élite, oui, mais ne pas négliger le sport amateur sur du long terme. La maison des sports qui ouvrira au stade municipal en septembre en est le reflet. « On espère un emploi de la région », soupire Olivier Gacquerre. •

 

 

Pour quel parti politique allez- vous voter ? : dernier sondage sur  un certain réseau social

Elections Régionales 2010

 

1)               Parti Socialiste :%20,93 (798)

 

2)               Front de gauche :%17,03 (649)

 

3)     Je n'irai pas voter :%11,94 (455)

 

3)               Front National :%11,67 (445)

 

5)     Autres (autre petit parti, blancs, nuls) :%10,28 (392)

 

4)               UMP et alliés :%9,68 (369)

 

7)     Europe Ecologie :%9,16 (349)

 

8)       Nouveau parti anticapitaliste (NPA) :%4,28 (163)

 

9)     Modem :%2,54 (97)

 

9)       Ligue du Sud, Alsace d'abord... :%1,55 (59)

 

11) Nouveau Centre :%0,94 (36)

 

Notre sondage exclusif : le PS largement en tête selon les intentions de vote au premier tour

dimanche 28.02.2010, 18:00 - La Voix du Nord

 Notre sondage exclusif : le PS largement en tête selon vos intentions de vote au premier tour.

| ELECTIONS REGIONALES |

Demain dans la Voix du Nord, découvrez notre sondage exclusif sur les régionales et notamment les intentions de vote pour le premier tour. A noter que le PS serait en tête, Europe écologie se maintiendrait au second tour et le FN obtiendrait 17% d'intentions de vote.

 

La liste PS-PRG-MRC conduite par Daniel Percheron arriverait nettement en tête avec 27% d'intentions de vote au soir du premier tour, selon le sondage exclusif réalisé par l'IFOP pour La Voix du Nord auprès d'un échantillon de 807 personnes.
La liste PS aurait ainsi sept points d'avance sur l'UMP de Valérie Létard qui obtiendrait 20% des intentions de vote.
Marine Le Pen, tête de liste du Front National, se maintiendrait également pour le second tour, avec 17% d'intentions, soit à peu près le score obtenu par Carl Lang lors du premier tour du dernier scrutin régional en 2004 (17,94%).
La liste Europe Ecologie de Jean-François Caron confirme quant à elle sa percée, créditée de 12% des suffrages au premier tour, soit le double de son score en 2004 (6,27%).
La liste du Front de Gauche conduite par Alain Bocquet dépasserait aussi le seuil de 10% nécessaire pour se maintenir au second tour (10,5% d'intentions de vote), à l'inverse de la liste MoDem d'Olivier Henno qui est créditée de 5% d'intentions de vote.
Selon notre sondage exclusif, Lutte Ouvrière et le Nouveau Parti Anticapitaliste obtiendraient respectivement 3% et 2,5% d'intentions de vote. Les listes de Mickaël Poillion (Jeunes Agriculteurs) et François Dubout (« les Ch'tis ») fermeraient la marche, avec 1,5% d'intentions de vote chacun.

Lire la suite

Soutien aux salariés de Bridgestone

27 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

Depuis fin janvier , les salariés de Bridgestone négocient des augmentations de salaire que la direction leur refuse alors que la société a renoué avec des résultats positifs .Je m’étonne de ce refus alors que Michelin dans le même contexte a accordé des augmentations correspondant à l’évolution de l’indice INSEE .

Cette meilleure  santé, l’entreprise la doit aux sacrifices des employés, qui en 2009 au cœur de la crise de l‘automobile et des équipementiers, ont choisi d’accepter le chômage partiel pour aider l’entreprise à passer un cap difficile .Ils ont ainsi montré leur sens des responsabilités, plaçant la défense de l’outil de travail avant leur intérêt personnel.

Demander des sacrifices aux salariés quand l’entreprise va mal et refuser de partager les fruits du redressement dont ils ont été les artisans relève d’un mépris à l’égard du monde du travail auquel on demande toujours plus et auquel on donne toujours  moins.

L’attitude de Bridgestone est à l’image de tous les grands groupes  industriels, qui après avoir été responsables de la crise, continuent la même politique qui consiste à privilégier les actionnaires au détriment des salariés, politique injuste socialement et inefficace économiquement . Qui plus est, utiliser le contexte de chômage croissant, les difficultés que rencontrent les plus modestes pour faire pression sur les salaires témoigne d’un profond cynisme.

C’est parce que je crois que redonner du pouvoir d’achat aux plus  modestes, c’est relancer la consommation, c’est retrouver de la croissance et donc de l’emploi, c’est parce que je crois que l’efficacité économique ne peut se conjuguer  qu’avec justice sociale  que je soutiens la grève des salariés de Bridgestone pour leurs légitimes revendications salariales

 

                                               Daniel BOYS

                                               Conseiller Régional

Lire la suite

Les pieds dans le plat de JP CHRUSZEZ

26 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

J’EN AI CURE! NOUS AUSSI…

 BETHUNE le 25 février 2010

Monsieur le Maire,

J’ai lu sans surprise vos déclarations dans la presse, réponse, ( ?) concernant la demande de « l’Association Génération Béthune » d’organiser une démarche participative et citoyenne sur le projet de transport collectif en site propre et notamment le choix du tramway, comme mode de transport. Chacun appréciera votre manière de communiquer avec les citoyens et votre courtoisie. A moins que vous ne considériez que tous les habitants de Béthune n’aient pas droit aux mêmes égards que vos amis.

Vous me reprochez mon amitié avec Jacques Mellick,jm.jpg j’en suis fier. J’ai été pendant dix années le Directeur Général des Services des collectivités qu’il présidait. A ce titre d’ailleurs il m’a demandé de vous recruter quand Roland Huguet, comme sénateur a souhaité se passer de vos services. Ce que j’ai fait. Vous avez travaillé quelques mois à son cabinet (vous n’avez d’ailleurs pas hésité à faire figurer dans vos CV, ce bref passage, selon vos dires « comme directeur de cabinet d’un ministre »!), puis affecté au service animation où vos compétences me paraissaient pouvoir être mieux valorisées. L’avenir me donne aujourd’hui raison puisque directeur de cabinet de deux maires différents (Bernard SEUX, maire de Béthune et Vincent Pasquier, maire de Douvrin), ceux-ci ont aujourd’hui en héritage commun de n’avoir pas été réélus !

Vous cherchez à ternir notre démarche, par des amalgames douteux et contre vérités malhonnêtes en essayant d’utiliser vainement l’affaire de l’ex-maire d’Hénin Beaumont, Gérard DALONGEVILLE dont vous êtes (étiez ?) portant un très proche, pour de multiples raisons. Dois-je vous rappeler que votre patron maire de Douvrin a été recruté par votre ami DALONGEVILLE dont il a été l’un des principaux collaborateurs. Dois-je vous rappeler, que vous avez recruté à la mairie de Douvrin (échange de bons procédés, qui interpelle d’ailleurs la justice) l’une des principales adjointes du maire d’Hénin Beaumont. Dois-je vous rappeler, que Marie Noëlle Lienemann dont vous vous flattez du soutien a été la première adjointe de Gérard DALONGEVILLE. Quand à ce dernier, il appréciera comme il se doit votre reconnaissance et je lui laisse le soin d’évoquer à l’occasion d’autres situations plus croustillantes…Sommes-nous confronter à un phénomène de maladie précoce d’Alzheimer ?

La démarche que nous vous avons proposée n’a rien d’originale. Elle a été formulée dans d’autres villes qui ont su saisir l’opportunité pour « rebâtir » dans une démarche participative la cité. Nous n’en revendiquons pas d’ailleurs la paternité et ne cherchons pas à « réinventer » l’eau chaude. L’enjeu est important et votre réponse me parait désinvolte, méprisante, incontestablement indigne du premier magistrat d’une ville. Chercheriez-vous la polémique médiatique pour fuir un dossier épineux où vous vous enlisez indiscutablement?

Notre association organisera donc par ses propres moyens cette démarche nécessaire en collaboration avec le monde associatif de notre commune (et d’autres communes) mais nous regrettons vivement votre attitude de rejet irresponsable et mensonger de la main que nous vous tendions.

Je vous prie d’accepter, Monsieur le maire, l’expression de nos salutations distinguées.

Jean Pierre CHRUSZEZ


Pour aider nos lecteurs :

http://generationbethune.wordpress.com/

Lire la suite

c'était la plus belle rue de Béthune

25 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

Les commerçants s'expriment

« Boulevard Poincaré, c'était la plus belle rue de Béthune »

jeudi 25.02.2010, 14:00

 

À la gare, les commerçants se font de plus en plus rares. Iris, Vortex, ils ferment les uns après les autres. Isabelle et Thierry sont installés depuis 25 à quelques mètres de la place François-Mitterrand, boulevard Poincaré.

Les habitants et commerçants s'impatientent

jeudi 25.02.2010, 14:00

Les commerçants se désolent du manque d'activité du quartier et de l'animation qui a disparu. Les commerçants se désolent du manque d'activité du quartier et de l'animation qui a disparu.

 

Des magasins qui ferment les uns après les autres, des logements insalubres, des chantiers en attente, la saleté...

Le boulevard Poincaré retrouvera-t-il son éclat d'antan ? Les élus du conseil de quartier de la gare, ses habitants et surtout les commerçants attendent impatiemment qu'enfin le visage de la gare se transforme.


La ville a décidé de concentrer une partie de ses forces sur cet objectif. Opération lifting grand format en vue ! D'abord, il a fallu découvrir ce que les prédécesseurs avaient prévu, peser le pour et le contre. Choisir. Le complexe de loisirs patinoire-cinéma (qui comprenait une patinoire sportive, une patinoire ludique, six salles de cinéma, un espace végétal, des cellules commerciales, et qui devait être achevé pour l'été 2008 !) en a fait les frais.

La ville aimerait un partenariat public/privé pour ce projet. Le plus attendu de tous et qui doit être achevé... « avant la fin du mandat », avait promis le maire !
Sur les anciens bâtiments de la Sernam, la municipalité espère qu'un pôle d'échanges intermodal (tram ? bus, train) voit le jour, de quoi simplifier la vie des usagers des transports en commun. Devant ce pôle d'échange, la société Cap Nord réaliserait 5 000 mètres carrés de bureau dont 3 500 réservés au conseil général du Pas-de-Calais,( notre pseudo majorité doit être devin) qui veut y centraliser ses bureaux, dispersés actuellement dans Béthune. Au rez-de-chaussée de ce bâtiment de bureaux, des cellules commerçantes seront mises à la location.
Côté hôtel, là aussi, le maire a évoqué à plusieurs reprises un projet qui serait en bonne voie, celui d'un hôtel Intercontinental trois étoiles, à côté de Tadao (qui doit déménager à la Porte Nord).Encore un qui s'en va ! Date d'ouverture espérée : avant les Jeux Olympiques de Londres. En effet, la région attend beaucoup de visiteurs à l'occasion de cet événement(en effet l'équipe de Finlande de bilboquet 6 personnes délégation comprise)

les 650 logements du quartier écologique Testut. Un quartier entièrement repensé avec l'urbaniste Nicolas Michelin, « qui ne souhaite pas forcément détruire l'ensemble des bâtiments existants, comme cela était le cas sur les plans précédents, et qui s'intéresse réellement à l'histoire du quartier », a souligné le maire lors du conseil de quartier. avec ces nouvelles habitations, Stéphane Saint-André espère attirer une population jeune, des familles, qui redonneront vie au quartier.
(pourquoi faire des dortoirs car il n'y a plus de travail, ni de loisirs)
Lire la suite

COMMUNIQUÉ

25 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

Pour les personnes qui pourraient critiquer ce communiqué a été envoyé à la Voix du Nord , mais devant le silence absolu de la presse nous le publions sur ce blog.



COMMUNIQUÉ

 

JE PERSISTE ET SIGNE !!!

 

« RÉSISTER, RASSEMBLER, RÉUNIR la Région qu’on aime. Plus qu’un projet, ces mots résument un état d’esprit. Celui des Candidats-es à mes côtés pour s’engager pleinement au service du Nord – Pas-de-Calais »… Daniel PERCHERON.

 

Je persiste donc à dire que les candidatures de SAINT-ANDRÉ et DELMOTTE ne s’inscrivent pas dans le schéma de rassemblement de la Gauche voulu par Daniel PERCHERON pour faire face à une Droite régionale qui incarne la politique injuste et inégalitaire voulue par Sarkozy.

 

SAINT-ANDRÉ et DELMOTTE se réclament d’une culture de Gauche…BESSON aussi…

 

Être de Gauche c’est ne rien céder à la Droite, ne pas se compromettre avec la Droite et pour le Pas-de-Calais avec celui qui est aujourd’hui tête de liste U. M. P.. Ces comportements, ce manque de repères ouvrent aussi la voie aux votes des extrêmes et encouragent l’abstention.

 

Daniel BOYS n’a d’ailleurs jamais ménagé ses efforts auprès de Daniel PERCHERON et de Catherine GÉNISSON pour mettre en avant le fait que SAINT-ANDRÉ et son équipe avait rompu l’Union de la Gauche à BÉTHUNE et qu’ils ne pouvaient, en conséquence, figurer sur une liste qui s’inscrit uniquement dans l’Union de la Gauche, pour défendre l’idéal d’une société de Solidarité et d’Égalité, pour s’engager pleinement au service du Nord – Pas-de-Calais.

Mis à part leurs ambitions personnelles, je ne vois pas, je ne lis pas dans la volonté de candidature de SAINT-ANDRÉ et DELMOTTE un mot, une idée pour la région.

 

Qui peut prédire, aujourd’hui, à 3 semaines du premier tour que Daniel BOYS, dont la candidature a été portée par toute de la Section Socialiste de BÉTHUNE, ne sera pas en position éligible pour le second tour ?

 

Enfin que SAINT-ANDRÉ ne s’inquiète pas…, et ne lui en déplaise, la Section Socialiste se porte bien, très bien même, et forte de ses 290 membres et de tous ses sympathisants, elle est toujours une alliée sincère, influente et écoutée du Président du Conseil Régional Daniel PERCHERON, du Président du Conseil Général Dominique DUPILET et aussi du Président Alain WACHEUX, dont elle se félicite de sa 3ème place pour l’avenir de l’Agglo.

 

Face à tous ceux de Droite ou transfuges de Gauche, frileux, médisants et conservateurs de tous bords qui, aujourd’hui, ne manquent pas de démolir BÉTHUNE, face aux donneurs de leçons, soi-disant vertueux, qui paralysent aujourd’hui notre ville, tous ceux qui se retrouvent dans les valeurs de progrès social, de tolérance, de Fraternité,  d’écologie et qui n’acceptent pas l’inéluctable sauront se rassembler derrière Daniel PERCHERON et ses candidats Béthunois : Isabelle PÉRU, Daniel BOYS et Nathalie DELBART.

 

Ce sera leur manière de relever le défi et de préparer l’avenir de BÉTHUNE.

 

 

François QUESTE,

Lire la suite

tu parles !

23 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

·         Yvon Bultel veut faire de la ville une vitrine technologique

mardi 23.02.2010, 05:02 - La Voix du Nord

Yvon Bultel, adjoint: «On peut faire les demandes relatives à l'état civil via le site de la ville, comme un extrait d'acte de naissance.»

| ÉCRANS |

Donner une image moderne de Béthune, de sa mairie, est une priorité d'Yvon Bultel, adjoint au maire. ...

Pour ce faire, l'élu estime que rien ne vaut les nouvelles technologies. « Sous ma délégation, nous avons commencé par recréer le site internet de la ville. » Et le titre qui s'affiche à l'ouverture de la page d'accueil en dit long sur les intentions de l'adjoint : Béthune, la ville qui s'invente ! Et l'élu de se féliciter que le site reçoive « en moyenne 500 visites par jour ».

Vie municipale, loisirs, culture, économie... « Nous avons eu une grande réflexion sur les services que l'on pouvait apporter aux Béthunois avec cet outil. » Pas question que le site n'apporte que de l'information aux citoyens, il faut entrer dans l'ère de l'interactivité. « On peut faire les demandes relatives à l'état civil via le site, comme un extrait d'acte de naissance », détaille Yvon Bultel. Un gain de temps considérable, il faut l'avouer. « On peut aussi prendre rendez-vous par mail pour faire son passeport. » Autre innovation signée Yvon Bultel, les bornes informatiques qui trônent désormais à l'entrée des cimetières de la ville.  Mais encore ? C'est tout pour l'instant, mais l'adjoint a encore bien des projets dans sa besace.

Objectif 2010 par exemple : donner aux Béthunois la possibilité de régler les frais de cantine par carte bancaire sur le site de la ville. « Mais il faut qu'on signe un accord avec le Trésor public, donc ça demande un peu de temps. »

 

Quoi de neuf et de révolutionnaire dans tout ce verbiage, le site internet de la ville avec des belles photos de Sa Sainteté admirable et ses vassaux désobéissants !!! Rien sur les PROJETS  , c’est vrai qu’il n’y en a pas. Rien sur le budget ??? Anticor quand tu nous tiens !!! Pas grand-chose sur les associations à part celles choisies !!!

Les actes d’état civil par le site, il ne  se fout pas du monde, ou il sort de sa grotte, ça existe partout !!

Pour la cantine, si un jour elle est à 1 €, cela va faire des grosses factures !!! De + s’ils  le veulent, ils n’ont qu’a demander au SIVOM pour les cartes bleues.

Encore une fois Yvon Bultel parle pour ne rien dire, que de la com…au lieu de la vitrine technologique, lui et ses potes devraient penser à essayer d’amener des vraies vitrines, pas virtuelles, pour le centre de Béthune qui en a bien besoin !!!

Lire la suite

Invitations des associations merci aimerbéthune

22 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

Invitations des associations merci aimerbéthune

SOIT DIT EN PASSANT lundi 22.02.2010, 05:02 - La Voix du Nord
  Irrité par les critiques de son opposition, Stéphane Saint-André n'a pas manqué de nommer un par un l'ensemble des membres du conseil municipal présents lors de l'assemblée générale des Percots. Preuve, selon le maire, de l'importance que la municipalité accorde à la plus grosse association de Béthune. Et de nommer Anne Ecuyer, Henri-Claude Honnart, Olivier Gacquerre, Evelyne Brassart, Fabrice Lefrancq, et Bernard Seux. Stéphane Saint-André n'a oublié personne. Sauf Daniel Boys, en retard pour l’énumération.  Le maire avait-il oublié de l'excuser ?

Heureusement que nous lisons la presse car nous ne recevons plus copies des  invitations d'associations envoyées à la mairie à l'attention du maire et du conseil municipal. A croire qu'après nous avoir éjectés de la majorité municipale, le maire nous " démissionne " d'office du Conseil ! Aussi, lançons-nous un appel aux associations pour qu'elles nous envoient ces invitations à nos domiciles respectifs. Ah ! La charte Anticor toujours foulée aux ( cors) aux pieds !!

Lire la suite

Les félicitations transparentes

22 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

Les félicitations transparentes

La charte anti-corruption signée par la ville le stipule clairement : la présidence de la commission des finances doit être confiée à l'opposition. Ce point n'était pas respecté jusqu'au dernier conseil et la proposition du maire de la confier à Michel Cauche. Anticor n'a pas attendu l'accord de l'ancien adjoint de Jacques Mellick pour encourager le maire. Lequel édile, se félicitant d'être félicité, nous fait suivre les félicitations du vice-président de l'asso anti-corruption. « En vous assurant ainsi d'une plus grande transparence dans la gestion des deniers publics, vous manifestez un courage qui vous honore », écrit celui qui ne pourra dès lors que se féliciter de la transparence de ses félicitations

 

 

C’est un 1er pas intéressant mais il y a tout le reste, associations par exemple, n’en faites surtout pas trop, car beaucoup de choses restent et pour l’instant resteront à prouver, pour la transparence

Lire la suite

El course ed Blanbec

22 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

25Course.jpg

Ecoutez me ch’elle chi, ale est bonne.

J’a rencontré su ch’marqué un camarate d’Annezin qui m’a dit :

 Bin dis donc, dins t’ville, qu’est c’qu’y a comme tros, ch’est ti pont que ch’Blanbec qui s’occupe d’chés sports y voudrot  faire passer « Paris Roubaix » par Béthune ? ?

 

Jules.

 

 

Et bien non, Jules, ça ne doit pas être ça, mais sait-on jamais ? ?

 

C’est vrai que le Blanbec, comme tu dis, il voulait une deuxième fois  Les 4 jours de Dunkerque, voire le Tour de France et qu’en dépit du talent de communication de Blanbécasse il n’a pas réussi, mais Paris Roubaix quand même ! ! ça fait un gros détour ! !

Quoique, finalement, ils en ont peut-être parlé et comme le shérif, responsable aussi des travaux ne peut pas voir le couple infernal, c’est même sûrement pour ça que les travaux de la Rue du Bellonet qui devaient être terminés pour le 16 novembre sont toujours en cours et, qui plus est, que la Grand Place sera finie…. disons…plus tard. A la réflexion, c’est évident, le shérif (qui n’est pas très fufute) a cru à ce bobard et a, de plus et enfin, décidé d’investir et de mettre

7 000€ pour des rustines, par-ci, par-là, sur nos rues.

Le problème c’est qu’avec ça, il n’ira pas loin.

le 2ème problème c’est que nos voisins d’Annezin et d’ailleurs ils n’arrêtent pas de se moquer de nous avec nos trous dans les rues (à propos, vous avez testé le parking sauvage derrière VNF) la glace et la neige

Le 3ème problème c’est qu’ils vont continuer longtemps.

Tipimi

Lire la suite

Paroles de PSY

21 Février 2010 , Rédigé par le journaliste

psy.jpg

Depuis quelques temps , la presse locale nous abreuve d’articles de Saint André éructant énormément de mauvaises choses sur Jacques Mellick, mais aussi sur François Queste qu’il  qualifie de sous- fifre, de Daniel Boys, l’homme de main, Pierre Georget, président départemental  du PRG, son clone  alors que du côté de Jacques Mellick aucune réaction à part en conseil municipal.

Un psychologue, en voyant tout ces écrits, nous a dit que Saint André faisait  un fantasme sur Jacques Mellick, une fixation, il nous rapporté qu’il devait en rêver  la nuit.

Notre explication est plus simple, SSA quand il était au service animation de la ville de Béthune, sous les ordres de Bernard Cleenewerck, était sous contrôle total de Jacques Mellick, mais sa puce a du avoir un court circuit, mais rassurez vous béthunois, bientôt, il sera à nouveau complètement sous contrôle dans très peu de temps…

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>