Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE CH'TI BETHUNOIS

Tout va bien je vais bien

31 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

 

je-vais-bien.png

 

Weekend studieux pour Stéphane après la visite de son Pote "at home" pour l'ordre du Mérite, Le voici entrain de nous faire un cours sur le budget de la ville

"Je voudrais réagir aux différents articles parus ces derniers jours dans la presse. Le groupe BNV prétend que le budget n’a pas été suffisamment préparé.

Il me faut rappeler d’abord, que les Chefs de Service ont reçu dès le début du mois de janvier des lettres de cadrage précisant que le budget était particulièrement contraint. Ils ont élaboré leurs propositions de budget avec leur Adjoint de référence.

La Olivier and Co si vous nous lisez, "plein la G...." pour pas un rond

C’est donc un budget sérieux et longuement débattu qui sera proposé au conseil municipal du 4 avril.

Monsieur 30 % en moins a t'il été invité à Verquin ce dimanche pascal, pour étudier ses propositions d'économie de goutte d'eau, sur les indemnités ????

Concernant enfin la situation financière de la Ville.

Elle est loin d’être catastrophique.

bultel.jpg

 

Surendettée, la ville devra rogner sur ses dépenses de fonctionnement signé Yvon Bultel

 

« Il faut arrêter le clientélisme et savoir dire non aux associations », s'est exclamé Yvon Bultel.

La crise est là. L’Etat y fait face tout comme les collectivités mais la baisse des dotations engendrent la baisse des subventions et au bout de la chaîne les communes en pâtissent.

Si on a bien compris tout va bien, le redressement annoncé est présent, il faut dire que les béthunois voient un cinéma, un commerce florissant ,une patinoire, ils ne voient aucune maison libre etc ... en résumé rien ...

La situation de Béthune ne s’est pas dégradée depuis 2008. Nous avons, comme promis, maîtrisé la pression fiscale déjà insupportable à part que comme le dit Daniel, il est inacceptable de payer 1500 € pour un appartement au 6 ème au Mont liébaut

 qui est la conséquence, faut-il le rappeler, de deux hausses importantes (+ 65 %) en 1997 et 2002 avant l’arrivée de la nouvelle majorité.

Bien contournées avec l'addition de la part Sivom sur nos "putains" de feuille d'impôts locaux

L’endettement a été maitrisé puisqu’il est resté au même niveau depuis 2008. Nous avons réussi l’exploit de le faire baisser un peu. Je rappelle là aussi qu’en 2006 il était de 40 millions d’Euros et qu’à notre élection il était de 54 suite aux emprunts nécessaires à la construction de la piscine.

La défusion d’avec Verquigneul nous coute 800 000 € par an, le parking souterrain 1 Million d’€, la piscine 1 Millions d’€. La majorité actuelle n’est pas responsable de cette situation.

La c'est la grosse ficelle tout ça c'est la faute à Mellick, qui a refusé la compensation financière de Verquigneul en 2008, combien de millions déjà 6, 7, ah oui quand même  ???

Cependant grâce à nos efforts d’économies, à notre bonne gestion, nous avons tout de même réussi à investir ces 5 dernières années prés de 20 Millions d’€ sans alourdir la dette et en maitrisant la pression fiscale.

Voilà la vérité des chiffres.

Chacun voit midi à sa porte, Béthune Notre Ville ne veut rien réduire à part quelques mesurettes qui sont des gouttes d’eau sur les 50 Millions d’€ du Budget. D’autres veulent réduire les animations ou le sport mais Béthune Notre Ville n’est pas d’accord. D’autres voudraient réduire le personnel sans dire comment faire. D’autres encore voudraient réduire les impôts sans dire quels services supprime

Olivier bis répétita......

Certes il nous faudra reporter des investissements comme le font d’ailleurs toutes les collectivités de France, certes il nous faudra poursuivre la rigueur engagée dès notre élection, certes il nous faudra regarder l’avenir et ne rien faire qui puisse le compromettre car chacun sait que les dotations perçues par les communes vont encore baisser les années prochaines.

Les élections municipales approchent. Chacun veut exister, c’est normal mais de grâce ne tombons pas dans la surenchère.

La commission des finances a fait des propositions. Non Daniel Boys sous la surveillance de l'inspecteur des travaux finis boys-levisse.pngIl appartient désormais à la majorité et à elle seule de trancher

Alors voté pas voté , telle est la question???

Sachant que si le budget n'est pas voté c'est la préfecture qui prendra le relais sans investissement, mais c'est déjà d'actualité (il nous parle timidement de reporté) et à 1 an des élections, sans aucun changement des décisionnaires et des délégations d'adjoint, ni indemnités, tout ceci étant encore entre les mains du Maire qui pourrait  faire un tsunami dans le conseil municipal, nous en connaissons déjà les bénéficiaires...

Tout comme son idole François, pour SSA, "tout va bien, je vais bien" !!!

 

je-vais-bien-1.jpg 

Lire la suite

Les CLOCHES SONT REVENUES…..

31 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

 

A tel point qu’il semble que depuis ce matin tout le monde soit bien de retour !….

cloches_paques.jpg

 

Curieux de constater en tous cas à quel point, et à l’occasion des fêtes dites « carillonnées » tous les sujets qui fâchaient la veille encore ont le don de se dissoudre juste le temps que le calendrier apostolique et romain nous fasse naître le petit Jésus à Noël, nous fasse mourir et ressusciter le Christ en moins de 48 heures, puis nous fasse descendre le Saint Esprit à la Pentecôte, juste le temps de nous faire remonter la Sainte Vierge le 15 Août…..Et ad libitum….

Tout ceci est du reste admirablement bien fichu si l’on songe que l’on nous fait toujours descendre le Saint Esprit dans la peau d’un pigeon et ceci à un moment où précisément la chasse est fermée!….Enfin ça n’empêche pas de faire un ball trap à l’occasion !….

Force est de constater tout de même que l’Eglise Apostolique et Romaine respecte davantage son calendrier et les engagements qu’il contient, que Monsieur Hollande et Ayrault ne le font avec les leurs…..Voyez plutôt pour la semaine écoulée: le jeudi soir le Président annonce une augmentation de la durée des cotisations pour la retraite afin de pallier l’augmentation de la duré&e de Vie !….Deux jours plus tard le Premier Ministre annonce qu’il ne touchera pas à l’âge légal de la retraite…..Juste de quoi rassurer ceux qui peuvent encore penser qu’il y a un rapport entre l’âge de la retraite et le nombre des trimestres validés……Et leur permettre de passer de bonnes Pâques !

enfumage.jpg

 

Ce soir en tous cas, je réalise à quel point nous sommes tous fichés, répertoriés, suivis dans tous les domaines, et y compris dans notre propre décrépitude générationnelle

 

Lire la suite

LE SERPENT FROID ! belle analyse vu ailleurs

30 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

Après les quelques heures de réflexion que je me suis imposé avant de réagir à l’intervention de François Hollande , c’est effectivement le sentiment que je ressens, comme si le flan mou venait de se transformer en serpent froid !…..Bien sûr cela ne change pas grand chose au niveau de la température et du contact , il n’empêche que cela devient pour le coup nettement plus dangereux !……

serpent.gif

« J’ai les nerfs froids. » …..Lui même en a convenu. Ainsi Flanby se change en Boa Constrictor …..Qui nous enserre, qui nous étouffe et risque bien de  ne pas nous relâcher avant de nous avoir extirpé jusqu’à notre avant dernier souffle……Le dernier nous restant nécessaire pour que le supplice aille à son terme…..

Non pas qu’il s’agisse d’une quelconque forme de cynisme mais bien plutôt de l’implacable nécessité d’aboutir au terme de son destin personnel…..Quelque soit l’état dans lequel il doive se retrouver quand il en ressortira…..

Il n’empêche qu’avec des méthodes différentes mais sans doute beaucoup plus douloureuses et cyniques, il ne diffère pratiquement pas de son prédécesseur dans la place….

Méthodes douloureuses parce qu’ainsi que je l’affirmais il n’y a pas si longtemps encore : il n’y a rien de tel qu’un Président de Gauche pour faire ce qu’un Président de Droite n’aurait jamais osé faire…..Méthodes cyniques parce qu’elles vont à l’inverse de tout ce qui a pu être promis en terme de justice sociale notamment pour ce qui touche aux plus modestes dont le nombre ne fait que s’accroître et le sort de s’aggraver……

Pour l’essentiel…..

Que penseront les Français de l’allongement de la durée du Travail pour obtenir leur retraite ?…..Dès lors que chaque fois que la question a été posée auparavant, c’est le PS qui l’a le plus combattue ?

Que penseront les Français de l’annonce suivant laquelle il n’y aura plus d’augmentation d’impôt en 2013 et 2014 en dehors de celle de la TVA…..Cet impôt dont la Gauche a toujours prétendu qu’il était le plus injuste de tous ?

Que penseront les Français de la proclamation de « L’Universalité des Allocations Familiales » suivie aussitôt de l’annonce de sa modulation en fonction de ressources….Suivant quels critères et à quelle hauteur ?….Et tout cela avec un art consommé de tout dire et son contraire dans la même phrase…..Et tout cela au nom du principe de Justice ?……Un modèle du genre « enfumatoire !….. »

Que penseront les Français du rappel de son objectif d’inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année?…..Sinon d’admettre que le chômage peut continuer à monter à son rythme de Mars à Novembre 2014 et qu’il lui suffira d’annoncer un indice de diminution du nombre des demandeurs d’emploi de -0,10% pour Décembre 2014 pour prétendre avoir gagné son pari et nous annoncer qu’il aura tenu ses engagements……

Que penseront les Français de la taxe de 75% pour les revenus individuels supérieurs à 1 million € ?….Sinon que les plus riches des contribuables continueront à s’en tirer plutôt bien. ….Et ceci au détriment des Entreprises et sans doute au dépens de cette sempiternelle Croissance dont il n’aura même pas été question hier soir…..

La Croissance ! Le Pouvoir d’Achat….Autant que son Premier Ministre et son Gouvernement dont aucun membre n’aura été cité……Tous resteront sans doute les Arlésiennes de cette intervention Présidentielle !…..

Seul comme dans un garage et les mains dans le cambouis , tel qu’il nous est apparu en évoquant ce qu’il appelle ses « outils » le Mécano de la République aurait pu nous sembler ridicule !…..C’eût été un moindre mal si effectivement derrière lui il n’y avait pas eu cette image du serpent froid qui aura fini par ressortir de cet entretien, face à un Pujadas qui lui même est apparu souvent quelque peu éberlué…..Comme on le comprend !

Sans doute nous sommes nous trompés, en considérant le Président comme un « Mou »….Il n’était que visqueux !….. »Le serpent froid » m’apparaît mieux le définir et même expliquer sa propension à s’acoquiner avec des mantes religieuses beaucoup plus qu’avec des abeilles butineuses !…..

baiser-hollande-trierweiler-actualite-personnalites-1596198.jpg

Ségolène….Valérie et les autres…..Tempéraments forts que le serpent froid finit par enserrer et tenter de subjuguer dans un combat où les forces souterraines viennent sans doute supplanter les manifestations plus perceptibles……Ainsi même ce baiser de Valérie avant que commence l’intervention d’hier soir…..Sans doute quelque chose qui nous rappelle une publicité célèbre….

Je l’Aurai !…….Un Jour……Je l’Aurai ! ….

De plus en plus difficile dans ces conditions de faire la différence entre le trublion virevoltant Sarkozy et le serpent froid Hollande….

maaf.jpg

Difficile à l’approche des Municipales pour les candidats du PS de négocier des alliances avec les autres partis de Gauche…..Ceux là conserveront l’immense avantage de n’avoir pas participé au dévoiement des idées de gauche par ceux qui auront été portés au Pouvoir en leur nom il y a dix mois….Facile de critiquer quand on n’a rien fait …..Ca reste toujours vrai, même si ça ne trompe personne !…..

Sans doute est ce ainsi que le serpent froid va bien finir par avoir chaud aux oreilles…..

 

Lire la suite

Entretien avec François Hollande

29 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

Lire la suite

Vu ailleurs et très intéressant

28 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

  filoche.jpg

 



Gérard Filoche, retraité après 30 ans d’inspection du travail, membre du Bureau national du PS, décrypte et part en guerre contre l’accord national interprofessionnel (ANI) signé par le Medef et 3
syndicats minoritaires - qui devrait être transposé en loi au Parlement en avril 2013 : « L’ANI ne fera pas un seul emploi de plus, pas un chômeur ni un précaire de moins. »

ITV : Est-ce un bon accord comme le dit le gouvernement qui désire le faire voter en l’état ?

G.F. : Cet ANI est un revers pour les salariés, le Medef a obtenu ce qu’il voulait.

ITV : Cet accord en l’état peut-il être transformé en loi par le Parlement ?

Délicat de transformer un accord minoritaire… en loi majoritaire. Faire cela, pour le gouvernement, c’est aller dans le mur. Ce n’est pas au Medef de faire la loi. Ni aux trois syndicats qui ont
signé car, en 2013, la loi exige une représentativité de 50 % des voix des salariés sinon un accord de ce type n’est pas valable. C’est le cas.

ITV : Nous allons décortiquer cet accord point par point.

Les CDD devraient être plus taxés afin d’en freiner l’utilisation abusive. Une majoration du coût des CDD de 0,5 à 3 % ne sera pas dissuasive. C’est du flan. De toute façon cette faible majoration
exclut les CDD pour remplacement de salariés absents, les CDD dits d’usage, les CDD de plus de trois mois, les CCD des moins de 26 ans, elle ne concerne que 20 % des CDD. C’est les patrons
d’intérim qui sont contents, car avec 15 %, celui-ci devient moins cher. Le Medef a obtenu l’exonération des cotisations d’allocation chômage pendant 3 à 4 mois pour les jeunes de moins de 26 ans
qui seraient pris en CDI. Effet d’aubaine : la majoration des CDD est estimée à 110 millions, la détaxation des indemnités chômage rapporterait 155 millions, la différence de 45 millions c’est pour
la poche des patrons. Selon moi, il aurait fallu taxer tous les CDD à 25 %, comme les heures supplémentaires et surtout imposer un quota de 5 % maxima de précaires par entreprise de plus de 2O
salariés.

ITV : Les mesures pour les temps partiels concernent 3,7 millions de personnes. Pour les femmes surtout, 85 % de ces temps partiel, ce n’est pas mieux un « plancher de 24 h » ?

Ce n’est pas un plancher c’est une passoire tellement il y a de dérogations ! Les temps partiels déjà en place ne sont pas concernés, ni les jeunes de moins de 26 ans, ni les emplois auprès des
particuliers et les patrons pourront, avec votre « consentement » vous imposer moins de 24 h… Ensuite le diable est dans les détails : l’ANI flexibilise les contrats à temps partiel, salaires
lissés, « paquets d’heures complémentaires » 8 fois par an à volonté de l’employeur, multiplication des coupures dans la journée, renégociation des délais de prévenance pour changements d’horaire,
et baisse masquée de la majoration des heures complémentaires de 25 % à 10 %. L’ANI allonge aussi les durées (1820 h au lieu de 1000 h - article 19 et annexe) du « chômage partiel » rebaptisé
pédagogiquement « activité partielle » : il accroit les aides financières à l’employeur et diminue les moyens de contrôle de l’inspection du travail.

ITV : Il y a aussi la création d’un CDI intermittent ?

Une catastrophe, le CDII… ou le « CDI intermittent » est permis « à titre expérimental » pour les articles de sport, la formation, le chocolat. Pourquoi la formation ? Ça touche tous les services.
Le chocolat ? Ca ouvre la porte à tout l’agroalimentaire. Les articles de sport ? Ca ouvre la porte à tous les loisirs. La complémentaire santé obligatoire pour tous à partir de 2016. Ça coûterait
50 % aux patrons, 50 % à l’employé. La moyenne actuelle de la part des patrons dans les mutuelles, est de 57 % et la part salariale est de 43 %. L’extension d’une « complémentaire santé » sera
soumise à d’autres négociations dans les entreprises. Le « panier de soins » sera réduit : 100 euros les lunettes au lieu de 131 euros par la CMU.C, 136,5 euros la prothèse au lieu de 154,75 par la
CMU. Mais surtout l’ANI décide d’avance que c’est l’employeur qui choisira où ira l’argent : un jackpot de 4 milliards pour les assurances privées, AXA, Allianz... Cela ne s’appliquera qu’en 2016,
pour la « mise en concurrence » de la Sécurité sociale, prévue par directive européenne : l’URSAAF n’aura plus le monopole des collectes de cotisations. Ma position est qu’il faut développer la
Sécurité sociale. De l’argent existe ? Mettons-le dans la Sécu.

ITV : La couverture santé et prévoyance pour les chômeurs sera allongée ?

Ça s‘appelle la « portabilité » des droits à « complémentaire santé » après le licenciement. Allongés de 9 mois à 12 mois. En théorie, car d’autres ANI, depuis 2008, ayant déjà institué ce système,
n’ont jamais été appliqués.

ITV : Le droit de recharge de l’assurance chômage ?

L’ANI propose à l’UNEDIC de… négocier un « droit rechargeable » pour chômeurs. Par exemple, tu perds ton boulot, tu as droit à 8 mois d’indemnités. Mais au bout de 3 mois, on te propose un CDD de 2
mois. L’idée est : « - Prends ce boulot, après tu retrouves le reste de tes indemnités ». (Mépris sous-jacent : « ça va les pousser à ne pas rester au chômage jusqu’à la fin de leurs droits ! »)
Sauf que c’est prévu « au fil de l’eau » : une expression pour dire que ça ne doit pas coûter un sou de plus ! Laurence Parisot dit déjà qu’il faut la dégressivité des indemnités chômage.

ITV : Le compte personnel de formation prévu tout au long de la vie, c’est vrai ou faux ?

Oui, sur toute la vie… mais avec 20 h par an plafonné à 120 h, c’est une misère. Cela existait déjà avec le DIF Droit individuel à la formation (DIF) plafonné sur 6 ans : ce sera étalé sur 40
ans.

ITV : L’accès des salariés aux conseils d’administration ?

Ça ne concerne que les entreprises de plus de 10 000 salariés ayant 5000 salariés en France, soit 229 ! Comment seront-ils choisis ? Mystère. Une chose est écartée : ils ne pourront être membres
des CE, ni des CHSCT, ni DP, ni délégué syndical. Ils seront soumis à la confidentialité sur les sujets et pour la durée décidés par l’employeur !

ITV : Est ce que les salariés ne vont pas être mieux informés ?

L’information des salariés et de leurs syndicats à travers leurs « IRP » institutions représentatives du personnel (CE, DP, CHSCT…) sera diluée. Au lieu de documents précis, communiqués à date
fixe, ce sera une « base unique de données » … au fil de l’eau.

ITV : Que pensez-vous de la création d’un droit à la « mobilité volontaire sécurisée » ?

Mobilité externe « volontaire » ? Le volontariat n’existe pas en droit du travail car le contrat se caractérise par un « lien de subordination juridique permanent ». Pour aller d’une entreprise à
une autre il faudra l’onction de l’employeur. Au « retour », l’ANI évoque « un poste similaire ». En cas de refus cela équivaudra à une démission. « Mutations internes volontaires » ? Article 15 :
ce sera « mobilité obligatoire… ou viré » ! Modèle : France télécoms. Suite à un « accord » d’entreprise, le salarié ne pourra plus refuser une mutation géographique, dans une filiale, ou un autre
poste… sauf à être licencié pour « cause réelle et sérieuse ».

ITV : Les indemnités en cas de rupture de contrat seraient majorées ?

Bien sur que non. Ce qui va changer ce sont les critères de licenciements : jusque là, la loi protégeaient d’abord ceux qui avaient des difficultés sociales, charges de famille, puis ceux qui
avaient le plus d’ancienneté… C’est fini ça. Seront protégés en premier lieu ceux que le patron jugera « compétents ». C’est un des plus lourds reculs de l’accord.

ITV : Qu’est-ce qui change avec l’accord dit de maintien de l’emploi et de compétitivité ?

Des « pactes dits de maintien de l’emploi » « par accord » (toujours l’épée sur la nuque) pourront être signés permettant de baisser les salaires et de faire varier les horaires pendant 2 ans si
l’entreprise rencontre des « difficultés conjoncturelles » (elles en ont toutes). L’article 18 prévoit une généralisation de ce chantage à l’emploi : les salariés qui refusent seront licenciés pour
motif économique individuel.

ITV : Oui, mais au bout de deux ans il est prévu de revenir aux salaires et horaires précédents, non ?

Laurence Parisot appelle ça « retour à meilleure fortune ». Dans les faits, ça ne s’est jamais vu : demandez à ceux de Bosch ou de Conti qui se sont fait berner après avoir signé des accords de ce
type… On attendait un contrôle des licenciements, l’ANI fait le contraire : les procédures de licenciement par « plan de sauvegarde de l’emploi « (PSE) vont être « allégées ». Les licenciements
collectifs pour motif économique de plus de 10 salariés seront avalisés par accord collectif d’entreprise (le revolver sur la tempe : vous voulez 30 % de licenciés ou 100 % ? Mais vous êtes «
libres » de ne pas signer !) Il va être mis en place des PSE « light »

Lire la suite

Les entreprises mondiales de la région le veulent, ce canal Seine-Nord !

28 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

canal-seine-nord

Auchan, Bonduelle, Leroy-Merlin, Castorama, Toyota, La Redoute... Elles font l'image et la richesse de la région et avec d'autres, ont signé - par leurs présidents - un engagement ferme en faveur du canal Seine-Nord qu'un rapport parisien a mis hier entre parenthèses. C'est le message : l'économie régionale et ses emplois ont besoin de cette autoroute fluviale devant relier le Grand Paris à tout le nord-ouest européen.

« Vous nous faites le canal et on l'utilisera », assurent aussi les présidents de Sita-Suez, Mäder, Roquette, Bridgestone et Stora Enso. Pour l'heure, ils sont onze et une vingtaine d'autres auraient déjà décapuchonné le porte-plume. 3Suisses, Décathlon ou d'autres groupes. Les grands noms de la grande consommation ont besoin d'acheminer leurs produits en masse, en toute sécurité et pour pas trop cher évidemment.

un groupement d'entreprises régionales devant s'assurer que la création et le développement des quatre plateformes arrimées aux 106 km de canal n'échappent pas à l'économie régionale.

« Nous devons maintenir la pression et travaillons sur la rentabilité du canal pour les entreprises et son mode de financement pour les collectivités », explique Christian Decocq, son délégué général. Le GÉRIF ira frapper à la porte d'Arnaud Montebourg le 9 avril pour sensibiliser Bercy, un ministère autrement plus influent que celui des Transports. Lille fait tout aussi bien antichambre dans les boudoirs de l'agriculture (Rouen est le premier port céréalier de France) et du commerce extérieur. L'eau continue de couler discrètement sous les ponts. En attendant les péniches.

Lire la suite

Quand ça va pas, ça va pas !!!

28 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

Reforme-election.jpg

 

«Quand on est Président, on n'est pas conseiller général»

Pascal Cherki demande à François Hollande de «se hausser au niveau»...

Ça grogne, dans la majorité. Mardi après-midi, le député socialiste Pascal Cherki a sévèrement critiqué les orientations choisies par l’exécutif, et demandé à François Hollande de ne pas agir comme «un conseiller général».

«Quand on est le président de la deuxième puissance économique européenne, on doit se hausser au niveau et arrêter de jouer petit bras, et arrêter ce discours que personne ne comprend – "le redressement dans la justice", "le nouveau modèle français" – cette espèce de novlangue imbitable», a lancé l’élu de l’aile gauche du PS.

Hollande «doit changer de braquet»

Pour lui, il faut «arrêter avec l’obsession de la réduction du déficit» car «ça ne marche pas» dans «tous les pays qui l’ont fait». «Quand on est président de la France, on n'est pas conseiller général d’un canton, on prend la mesure de la situation et on change de braquet», a critiqué Pascal Cherki, qui juge que «François Hollande n’a pas été élu pour conduire le peuple français dans le chemin sans fin de l’austérité et de la rigueur».

 

Ce député est rejoint assez vite par le ministre en marinière

Montebourg à Ayrault : "Tu gères la France comme le conseil municipal de Nantes!"

 monte-mari.jpg

Arnaud Montebourg a eu des mots très durs à l'encontre du premier ministre

Attention chauffe au gouvernement ! C’est en tout cas ce qu’avance le livre Florange, la tragédie de la gauche, dont L'Express publie les bonnes feuilles ce mercredi : des échanges très tendus entre Arnaud Montebourg et Jean-Marc Ayrault y sont révélés. Le premier échange décrit par l’ouvrage remonte au 28 novembre 2012 lors d'une réunion sur Arcelor Mittal. Arnaud Montebourg lance au Premier ministre : "Je te rappelle que c'est le président qui est monté sur la camionnette (lors de sa visite à Florange durant la campagne électorale), si on continue comme ça, on va tous finir en string panthère dans les jardins de l'Elysée, tous !" "Et ce sera la prochaine une de magazine", aurait répondu Ayrault, en référence à la couverture du Parisien Magazine avec le ministre du Redressement productif en marinière.

Lire la suite

Quand Daniel Percheron pique un coup de gueule contre les tarifs du TGV Paris/Lille

27 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

 

 

Selon le président de la région, ils sont 2 fois plus élevés au kilomètre que les autres lignes. Il va donc attaquer une nouvelle la SNCF devant la justice.

 

Après une première action judiciaire retoquée en 2012, la région veut déposer une question prioritaire de constitutionnalité à propos des tarifs du TGV Nord.

Rappelons que le PDG de la SNCF, Guillaume Pepy à fait son entré  en 1988 comme directeur du cabinet du ministre de ministre du Travail Martine Aubry, avec qui il garde une amitié tout à fait sincère

 

Lire la suite

Libre expression politique 3

27 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

 

 crs-2.jpg

Faire la différence.

Un socialiste par rapport à la droite et au bolchevisme, laisse s'exprimer les contestataires.

Il n'envoie pas les CRS, les gardes mobiles avec gaz lacrymogène contre les manifestants qui défendent leur emploi ou qui défendent une certaine idée de la société .

La république sous un gouvernement socialiste c'est "oui" à la force publique pour protéger les institutions. C'est "non" dans les 2 cas cités plus haut.

C'est cela aussi l'exemplarité et la différence sur les valeurs avec la droite!!!

Lire la suite

Le canal enterré ???

27 Mars 2013 , Rédigé par le journaliste

infog-seine-nord-270313.jpg

 

Risque de naufrage pour le canal Seine-

Nord Europe

Elément crucial du Grenelle de l'environnement et du développement du fret fluvial, le projet de canal à grand gabarit Seine-Nord Europe (SNE) semble bien mal engagé.

 

Des milliers d'emplois directs

Comme pour d'autres grands projets d'infrastructures de transport, sur le papier, le dossier était prometteur : augmentation du trafic (le dossier d'utilité publique présenté par VNF faisait état, en septembre 2008, d'une multiplication par trois du trafic sur le "corridor nord-sud", sur la liaison Seine-Escaut) ; "nouvelle compétitivité" pour l'économie du Nord-Pas-de-Calais, de la Picardie, de l'Ile-de-France et de la Haute- Normandie ; des milliers d'emplois directs, pour le chantier de construction des 106 km

de canal ; ou encore des "gains en termes de protection de l'environnement", Et la conclusion est sans appel. Comme l'explique M. Cuvillier, "soit, ainsi que le suggèrent les rapporteurs, nous suspendons la réalisation et nous attendons une période plus faste, soit nous revoyons le dossier pour réaliser ce projet d'ampleur de relance du fluvial".

 

Un projet dérangeant pour un boulonnais, un projet dérangeant pour un élu de Rouen ou sa grande couronne. Le chômage en France a augmenté de 8.2 % depuis le mois de mai 2012 que font nos 1er de la classe pour lutter contre ce fléau, ils enterrent un projet porteur d'emplois.

A noter aussi mais nous avons l'habitude un silence total et pesant de notre "dépité" devant les élucubrations et délires de son copain Cuvillier...

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>