Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE CH'TI BETHUNOIS

Ils ne s’entendent pas bien, ça, c’est sur.

31 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

 

bouillabaisse.jpg

Tenez l’autre soir visite d’une «ministrette»  Jeannette Bougrab dans nos murs. Vous ne saviez pas qui c’était? Moi non plus, mais bref elle se déplace pour se faire connaître sans aucun doute.

Le but de sa visite à Béthune était double

Une visite au foyer d’hébergement féminin au Mont Liébaut où, dehors, au milieu de manifestants, elle a pu voir des élus de la majorité municipale, ceints de leur écharpe et contestataires. En tant que secrétaire d’Etat, elle a fait comme on dit, le boulot.

Et puis en tant qu’UMP bon teint, profitant du voyage en province payé par les contribuables elle a fait la campagne électorale de son candidat non déclaré préféré  en rencontrant des jeunes de son parti au Brussels’ Café, elle y a rencontré aussi d’autres membres de la majorité municipale venus là l’applaudir et l’encourager. Ils n’étaient pas ceux-là au milieu des manifestants.

C’est ce qu’on n’appelle une majorité composite ( ou bouillabaisse), ils ne s’entendent pas et quelquefois on se demande bien pourquoi ?

 

André Le Cœur.

Lire la suite

La récré du Petit Nicolas

31 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

petit-nicolas.jpg

 




Sans reprendre le titre des célèbres nouvelles de Sempé et Goscinny, il faut avouer que la réélection de notre Président sortant a du plomb dans l’aile…et la récréation à durée indéterminée semble promise pour mai prochain.

Il faut dire que notre Président a le don pour les ...formules et concepts qui déconcertent tout le monde, rappelons-nous ce discours annonçant la suppression de la taxe professionnelle et le monde des élus locaux est monté en ébullition une première fois.

Il a donc récidivé hier soir dans un quasi-monologue à la télévision, pour lequel nous pouvons revenir sur les propositions :

1/ Augmenter la surface constructible de 30 %, c’est tout simplement jeter aux orties 10 ans de difficiles accouchements dans la douleur des schémas de cohérence territoriale et de plan locaux d’urbanisme. Inutile de dire que toutes les négociations immobilières en cours sont ajournées, car un terrain de centre-ville valant 100 €/m² vaut beaucoup plus maintenant, les vendeurs ne sont pas dupes.

2/ Instaurer une TVA sociale est intéressant (elle frappe les importations)…sauf que (comme la Taxe Professionnelle ou la TVA réduite dans la restauration) le Medef doit encore être derrière ça car il est proposé par le gouvernement d’alléger les charges patronales. C’est en fait faire payer par les consommateurs un cadeau aux entreprises car c’est à supposer que les entreprises embauchent et ne gardent pas cet allègement dans leurs marges. Au lieu de cela, en compensation d’une TVA à 21,2 %, il serait plus judicieux de réduire la TVA sur les produits alimentaires de première nécessité pour améliorer le pouvoir d’achat des plus bas revenus et le budget des mairies avec les cantines scolaires.

3/ Passons sur une banque de l’industrie (elle existe déjà), les accords de compétitivité (dans la moitié des cas ça a coûté à la collectivité pour une liquidation de l’activité au final), les « Lejaby qu’on ne va pas oublier » (qu’avait-il promis à Arcelor-Mittal de Gandrange en 2007 ou à SeaFrance plus près de nous ?).

4/ Un véritable calque du modèle socioéconomique allemand qui reste une énigme tant son engouement est grand, à croire que notre Président a oublié les fleurons de l’industrie française ou alors Angela a définitivement « terrassé la bête » à force de sommets européens qui ne servent à rien, chambres d’enregistrement des décisions de Berlin ! Il faut juste rappeler à notre Président sortant que le SMIC n’existe pas en Allemagne et que des salariés peuvent gagner en dessous du seuil de pauvreté en toute légalité, quant à la flexibilité du temps de travail inutile d’évoquer la question.

Saluons le courage sur la taxe sur les transactions financières, espérons que cela fasse des émules au moins au plan européen. Mais notre Président a été plus inspiré, notamment sur la politique étrangère (Libye, Syrie, mobilisation lors de la crise financière de 2008), à tel point qu’on se demande s’il a réellement envie d’être réélu. Quand François Mitterrand disait « qu’il faut laisser du temps au temps », cela signifiait que le mandat de Président de la République doit s’inscrire dans l’abstraction et non dans l’action…sinon, risque d’essoufflement !

Michel PIARD

je-le-partage.jpg

Lire la suite

Jacques Mellick fils libre !!!

30 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

JM-FILS.jpg

 

Notre ami Jacques Mellick fils a été entendu, comme simple témoin, toute la journée par la police judiciaire de Lille.

Tout ceci pour sa proximité politique avec DSK, mis en cause dans l'affaire dite du ¨Carlton¨

Il est ressorti ce soir absolument libre et blanchit de tout soupçon

Lire la suite

Mélenchon Le Plébéien

30 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

Melenchon-couverture-du-bouquin.jpg

 

Journaliste, trotskyste, sénateur socialiste, admirateur de Mitterrand, leader de l’aile gauche du parti à la rose, ministre sous Jospin puis allié du PCF, Mélenchon Le Plébéien revient sur les grandes étapes de la vie politique de l’actuel député européen avec moult témoignages. Dont ceux du principal intéressé.

"Vos trucs pourris de journaliste, je les ai faits moi-même!"

Ancien enfant de chœur passé par une école catholique, ce laïc intransigeant est plus complexe que son image publique ne peut le laisser penser. Tantôt fanfaron, tantôt angoissé, ce fils de divorcé n’a qu’une vie mais plusieurs identités. Il y a "Santerre", pour sa période trotskyste (1972-1976) tendance lambertiste (comme Jospin en son temps). Il y a "Moz" le dessinateur et "Jean-Louis Mula", le journaliste qui n’a pas percé. "Vos trucs pourris de journaliste, je les ai faits moi-même!", lance cet ancien des Dépêches du Jura . Et de confier à propos d’un politique local: "Je le cuisinais jusqu’à ce qu’il dise une saloperie sur son ennemi. Et tac, on faisait le titre avec! Le lendemain, on prenait le téléphone pour appeler l’autre. On était vicieux".

Lire la suite

Les copains d'avant

30 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

 

 

sarkozy-villepin.jpg

 

« Notre sous-préfecture reste orpheline d'une grandeur passée qui ne demande qu'à ressurgir au cœur d'elle-même et au sein d'une intercommunalité de projets structurants et non d'un guichet tous azimuts. » Un vœu et un tacle.

Et les absents sont...

Le grand jeu - avoué ou non - lors de la cérémonie de vœux du député, c'est de noter les maires présents et les absents. Et d'interpréter également ces absences - volontaires ou non - ou ces présences. Ainsi, ne peut-on pas s'empêcher de remarquer que Stéphane Saint-André, présent l'an dernier, n'était pas là samedi. Est-ce parce qu'il sera lui-même candidat aux législatives ? Le maire de Béthune était-il retenu par une autre obligation, a priori non béthunoise, ou faut-il y voir là un signe de contestation par rapport à la politique du gouvernement ? Même constat d'absence pour le premier adjoint de Béthune, Olivier Gacquerre, soutenu pendant la campagne des municipales par le député.

Nous ne ferons pas d'autres commentaires comme on peut souvent  entendre ¨les faits sont têtus¨

Lire la suite

La rose fanée ?

28 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

 

PS-I-Love-you.jpg

 

Nous publions par ailleurs le texte que nous avions transmis à La Voix du Nord dans le cadre du droit de réponse à un article de M. Larivière paru le 27 janvier.

 

Oui mais voilà CHOB, par ailleurs bon journaliste, a une curieuse conception du droit de réponse et nous ne savons si c’est pour voler au secours de son chef (il n’en a pas besoin) ou tout simplement pour étaler ses états d’âme, il a converti notre texte dans son billet d’humeur, ou d’humour selon les jours, et il nous condamne.

 

La liberté de la presse a été actée dans la déclaration des droits de l’homme et du citoyen en 1789. Pour la période moderne, elle n’est réelle que depuis 1981 et l’élection de François Mitterand, (tiens, un socialiste). CHOB a bien le droit d’écrire ce qu’il veut, mais dans la même déclaration des droits de l’homme et du citoyen la liberté de penser et la liberté d’opinion est aussi inscrite dans le marbre.

 

Alors nous pensons.

 

Nous pensons qu’au niveau national le déclin du Parti Socialiste a fait l’objet de milliers d’articles depuis, mettons, 1983 et pourtant nous ne doutons pas un seul instant que François Hollande, le candidat qu’il a choisi parmi les siens, est le futur Président de la République.

 

Nous pensons et nous espérons qu’au niveau départemental, en dépit des manœuvres de redécoupages réalisées par l’UMP, en dépit des critiques permanentes sur le Parti, les 12 circonscriptions enverront à l’Assemblée Nationale 12 députés du parti socialiste ou de ses alliés.

 

Nous pensons et nous espérons que pour Béthune, il en sera de même et pour les législatives et pour les municipales de 2014. Qu’importe si le député habite Béthune ou non, c’est le candidat d’une circonscription où Béthune est, certes, la plus grande ville, pourquoi n’y aurait-il pas des socialistes ou des amis capables à Locon ou à Vendin? C’est exactement la même chose pour le canton ou pour les régionales.

Alors le PS a perdu la députation depuis 10 ans, et oui, il a fallu des alliances contre nature pour vaincre nos candidats et je ne peux que le regretter.

La vie d’un parti, comme la vie des hommes est certes faite de hauts et de bas. Il y a 15 ans nous n’étions pas au plus haut à Béthune et pourtant en 2002, nous avons gagné. Il est exact que «  la rose a perdu en 2008 », mais il est aussi vrai qu’avec plus de 41% au premier tour  24% pour le second et 22% seulement pour le futur maire, le résultat n’était pas franchement mauvais et il a fallu un ahurissant conglomérat d’hommes, de partis et de haine pour que nous perdions de  160 voix au second tour. On ne s’unit que contre les forts, ce n’est pas un signe de déclin.

Tout le monde sait, bien sur, que ce conglomérat ne pouvait tenir, il s’est effrité, et ce qui en reste, très lézardé, est d’une faiblesse insigne, les résultats sont mauvais.

Tout ceci nous donne les plus fortes espérances pour 2014, mais chaque chose en son temps.

 

La rose est moins belle en hiver, il y a quelques boutons dans mon jardin qui ont beaucoup de mal à s’épanouir, mais le printemps 2012, je vous le dis, sera merveilleux et les roses somptueuses.

 

Jean-Marc Dendiével

Lire la suite

La Voix des bourgeois ou la vérité déformée

28 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

la-brique.jpg

Un coup de gueule à la médiocre V d N, en situation de monopole dans la région, il est très problématique que son avocat attitré, Emmanuel Riglaire, soit mis en examen dans cette affaire, dite du ¨Carlton¨ d'autant que personne ne révèle cette information.

Le mensonge par omission une tradition et une spécialité dans la presse marchande.

Mais le groupe de presse pourrait être mouillé davantage, d'après des sources bien informée au moins trois personnes y appartenant seraient citées dans la procédure judiciaire, à priori plutôt des chefs que des correspondants locaux.

Cela expliquerait-il que des réunions de crise se soient tenus durant quelques jours entre la hiérarchie et les journalistes ????

 

Source : La Brique n° 30

Lire la suite

les propos déformés

28 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

le changement 60

 

numérisation0003

Lire la suite

Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire.

27 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

les3-singes.jpg    

Oh, monsieur Larivière, vous n’avez pas vu les militants du P.S. Béthunois ! Ils étaient juste une petite vingtaine, ce qui n’est pas si mal, au milieu des 400 militants de l’ensemble du département présents à Beuvry pour les vœux du Parti.

Ils étaient plutôt vers le fond de la salle et s’ils ont été discrets, ils n’étaient pas cachés.  Pourquoi donc vouliez vous qu’ils s’expriment, les discours ont été très normalement faits par Emilie Laury, porte-parole du MJS, Nadine Lefebvre, maire de Beuvry,  Serge Janquin, député de la circonscription, Frédéric Cuvillier, responsable de la campagne de François Hollande pour le Pas de Calais, Catherine Génisson, Secrétaire départementale du Parti Socialiste, Dominique Dupilet, Président du Conseil Général et Daniel Percheron, Président de la région.

 

Les militants Béthunois, en tout état de cause, ont écouté avec ferveur,  les discours, glorifiant effectivement, et c’est une telle évidence, Noël Josèphe, mais dont le thème central était bien sur le soutien à notre candidat François Hollande, la confiance en celui qui, nous n’en doutons pas, sera le prochain  Président de la République. Il semble que vous ne l’avez pas entendu.

Vous n’avez donc pas tout vu, ni tout entendu, c’est un peu dommage, fallait-il alors dire ?

Je ne dis pas qu’il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, ni de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, j’espère que ce n’est pas votre cas.

 

Jean-Marc Dendiével.

Lire la suite

Les 60 engagements

26 Janvier 2012 , Rédigé par le journaliste

le-changement-60.jpg
 
http://francoishollande.fr/le-projet/?utm_source=Newsletter+Non-Qualifi%C3%A9e&utm_campaign=42fc183866-2012_01_26_14_04_47&utm_medium=email
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>